Comment rédiger du contenu web : cas pratique détaillé

La rédaction de contenu web est une compétence indispensable pour être visible, attirer des visiteurs qualifiés et gagner des clients sur Internet. Comment rédiger du contenu web ? Voici un exemple concret, détaillé étape par étape.

Cet article n’est pas un article comme les autres.

Je vais jouer le jeu de la rédaction web en faisant d’une pierre deux coups : vous transmettre les bonnes pratiques à suivre tout en tentant de référencer cet article en 1ère page Google sur le mot clé ultra-concurrentiel : comment rédiger du contenu web.

Aujourd’hui, en discutant avec un client, je me suis retrouvé face à une remarque qui revient fréquemment. Les experts du référencement fournissent pas mal d’infos sur le SEO et la rédaction de contenu web mais ça reste de la théorie. Où sont les exemples ?

En effet, mon client à raison et je pense que vous êtes d’accord.

Si vous faîtes quelques recherches sur la rédaction web chez notre cher ami Google, vous trouverez un tas d’articles présentant des bonnes pratiques, des conseils, des « étapes clés », des « ce qu’il faut faire » ou « ce qu’il ne faut pas faire » pour rédiger du contenu web…

En bref, que de la théorie, au mieux illustrée.

Comment écrire pour le web

Du coup, j’ai eu envie de tenter cette expérience pour essayer d’éclairer un peu plus les personnes cherchant à apprendre comment rédiger du contenu web pour bien référencer leur site, leur blog ou encore optimiser leur stratégie Inbound Marketing.

Quand vous cherchez des informations sur « comment rédiger un CV » ou « comment rédiger une lettre de motivation », vous espérez trouver secrètement un exemple de CV ou lettre pour vous en inspirer un peu…beaucoup…!

Pourquoi ce ne serait pas pareil pour les personnes en recherche d’astuces ou de conseils pour rédiger du contenu web ?

Mon idée est donc de faire de cet article un exemple CONCRET, AVEC VOTRE AIDE, de contenu optimisé.

J’aimerai qu’un néophyte comprenne clairement comment rédiger du contenu web de qualité, comment écrire pour le web efficacement, ce qu’est CONCRÈTEMENT un contenu optimisé pour le référencement naturel, après avoir lu intégralement cet article.

Pour cela, oui, J’ai besoin de vous !

Un contenu web de qualité et bien référencé, est un contenu partagé.

Je compte donc sur vous pour partager cet article sur les réseaux sociaux, le commenter, le reprendre sur votre blog ou ailleurs ! Sans ça, cette expérience de rédaction de contenu web n’aura bien entendu aucun sens.

On est parti ?

La rédaction de contenu web, une histoire de mots clés

Bon, vous avez peut-être (sans doute ?) remarqué que, depuis le début de cet article, je ne cesse de parler de rédaction de contenu web, de contenu de qualité, que je reprends sans aucune retenue les termes « comment rédiger du contenu web » ou encore « comment écrire pour le web » ?

Rédiger du contenu pour le web

Je me souviens d’un temps, que les moins de 20 ans et les plus de 20 ans connaissent, où les profs de français nous reprochaient la moindre répétition dans une rédaction.

Mais ils n’ont rien compris en fait ! La répétition est une des clés dans la rédaction de contenu web.

Pour rédiger du contenu optimisé pour le web, il est nécessaire de déterminer les mots-clés relatifs au thème de l’article.

Pour celui-ci, c’est pas compliqué, j’arrête pas de les rabâcher.

Ces mots clés, ce sont en fait les requêtes que sont sensés saisir les internautes pour tomber sur votre article et être comblés par ce qu’ils y trouvent.

Que peux bien donc taper sur Google un gars à la recherche d’information sur la rédaction de contenu web ? Il existe un tas d’astuces pour le savoir précisément mais ici, votre imagination aura fait une grande partie du travail.

Bien sûr, il ne faut pas tomber dans l’excès. Si je répétais « comment rédiger du contenu web » ou « écrire pour le web » tous les 3 mots, cela n’aurait aucun sens. L’article serait illisible et donc pas lu… !

Google est d’ailleurs maintenant très regardant sur la fréquence de répétition d’un mot clé. Et même s’il ne détecte pas un abus d’utilisation, les lecteurs le verront et n’auront pas envie de lire votre contenu.

Du coup, ils quitteront votre page pour retourner dans les résultats Google et cliquer sur un lien concurrent. Ce comportement – qu’on appelle taux de rebond – envoie un signal fort aux moteurs de recherche qui ont finalement proposé une mauvaise réponse à l’internaute.

Après ça, votre contenu web sera relégué progressivement dans le fin fond des résultats Google.

Il est donc important d’intégrer vos mots clés subtilement et de les répartir avec parcimonie au fil de votre contenu (Comment rédiger du contenu web, écrire pour le web, comment rédiger un article pour son blog… Pas comme ça hein !)

Titre 2, rédiger du contenu web, c’est rédiger du contenu structuré

Bon, ce n’est pas parce que vous savez intégrer des mots clés à votre article que vous êtes un expert de la rédaction web (même si beaucoup de prétendus experts le pensent… 😅

Pour rédiger du contenu web de qualité, il est nécessaire de le structurer. Et là, vos profs de français ont servi à quelque chose !

Comment rédiger un contenu optimisé SEO
Passez à l’action !

Titre 1, petit a, petit 1, petit 2, petit b, Titre 2, petit a, petit 1

Et ben c’est pareil pour votre article de blog !

Si vous voulez rédiger un article optimisé pour le web, vous devez réfléchir à sa structure.

Bon, les titres sont moins visibles que dans vos rédactions au collège… les I) ou les A), c’était pour votre copie double !

Ici, ce sont les balises qui font le bouleau ! Pour ça, je vous renvoie à Wikipedia et à son article sur le langage HTML.

Donc dans mon article ici, mon grand 1, c’est « La rédaction de contenu web, une histoire de mots clés ». Et mon titre 2, j’ai mis Titre 2 pour illustrer mes propos, donc c’est évident !

Mais structurer un article, c’est pas seulement y mettre des titres.

Pour bien écrire sur le web et rédiger un article de blog pertinent il faut savoir aussi écrire en gras et souligner les mots importants.

Non seulement, ça facilite la lecture en diagonale des plus fainéants, mais en plus, c’est reconnu par les moteurs de recherche. Les mots en gras et les mots soulignés sont considérés comme plus pertinents par les moteurs.

Ainsi, quand dans mon article j’engraisse comment rédiger du contenu web ou comment écrire pour le web, j’annonce à Google que ce sont des mots importants pour le thème de mon article.

Savoir structurer un contenu pour le rendre scannable est une des compétences clés de la rédaction de contenu web.

(Dans le cas présent, les fainéants qui viennent pour trouver du tout cuit sur le contenu web risquent d’être un peu déçus avec leur lecture en diagonale)

Rédiger du contenu web structuré passe aussi par l’URL

Enfin, une bonne structure c’est aussi une URL pertinente.

L’URL, c’est l’adresse web. Vous devez y mettre des mots clés pertinents.

L’URL est en effet d’une importance capitale dans votre référencement. Vous comprendrez donc pourquoi dans la mienne, il y a comment rédiger du contenu web dedans ?

La rédaction de contenu web, c’est aussi une affaire de liens (TITRE 3 !)

Un contenu web bien référencé, c’est un contenu qui contient (cette répétition, elle est moche et évitable ! Sic) des liens. Des liens internes, qui renvoient vers d’autres pages de votre site et des liens externes.

Comment écrire pour le web

Là, j’insère dans mon contenu un lien interne qui redirige vers un autre de mes articles traitant des liens externes.

À s’y perdre ? Mais non !

Les liens internes contribuent au bon maillage de votre site internet. Il facilite le travail de Google pour le référencement.

Les liens externes, eux, prouvent la pertinence de vos propos à Google.

Si je mets un lien externe vers ce blog qui explique comment rédiger du contenu web, Google va en déduire que je sais de quoi je parle et que mon article conviendra aux personnes recherchant des informations sur comment écrire pour le web.

Là aussi, c’est à utiliser avec parcimonie. C’est pas nécessaire de mettre des liens internes et externes toutes les deux lignes !

Enfin, le bon référencement de votre contenu web dépend également des liens d’autres site internet qui pointent vers votre page.

Si je veux que cet article apparaissent dans les premiers résultats Google sur le mot clé comment rédiger du contenu web, je vais devoir obtenir des liens qui renvoient vers cet article.

Ce type de liens équivaut à une recommandation pour Google. C’est un élément indispensable de la rédaction de contenu web.

Rédiger du contenu web, c’est le partager et le faire partager (TITRE 4 !)

L’article touche à sa fin ! Ou presque Haha 😃

À ce stade, vous devriez en savoir plus sur la rédaction de contenu web et devriez être à même de rédiger un article optimisé pour votre blog.

Reste une chose, « The last but not the least » comme ils disent !

Le partage !

Un contenu web de qualité et bien référencé, c’est un contenu partagé. Plus votre article sera partagé via blogs, sites ou réseaux sociaux et plus il sera considéré comme pertinent par Google et donc mis en avant.

Les likes, les partages ou les tweets, tout compte ! Même si c’est indirectement mais nous pourrons en débattre dans les commentaires.

Une fois votre contenu rédigé, que vous avez bien vérifié vos mots clés et votre structure, vous le partagez sur les réseaux sociaux et essayez de susciter le partage à votre communauté.

C’est un enjeu supplémentaire de la rédaction web : vous devez rédiger du contenu web qui soit viral.

Rédiger du contenu web viral, c’est quoi ? (Titre 6)

De récentes études démontrent qu’un contenu web partagé n’est pas seulement un bon sujet et n’est pas dû à un coup de chance exceptionnel.

De nombreux blogueurs, voire certains marketeurs, continuent de penser que si certains des contenus web qu’ils rédigent ont plus de succès que d’autres, ce n’est qu’un concours de circonstances.

Pourtant, les derniers travaux sur la question listent les ingrédients d’un contenu web viral :

✅ Une histoire
✅ De l’admirable
✅ De l’inattendu
✅ De l’humour
✅ De la nouveauté
✅ De la provocation
✅ De la valeur ajoutée
✅ De l’interaction sociale

Le contenu viral est clairement plus engageant qu’une simple publicité puisqu’il incite la cible au partage et à la participation.

6 étapes à suivre pour rédiger du contenu web viral

1. Définissez les objectifs de votre contenu web

Qu’attendez-vous réellement de votre contenu ? Pourquoi souhaitez-vous mettre en place une stratégie de contenu web ? Quels résultats espérez-vous ?

Démontrer votre expertise ? Développer votre communauté ? Votre audience ? Améliorer le référencement de votre site web ? Le rendre plus visible ?

Si vous souhaitez par exemple optimiser l’engagement de votre communauté, l’émotion peut être une des clés.

En revanche, si vous souhaitez simplement acquérir plus de trafic pour votre site internet, rédiger un contenu web technique, à forte valeur ajoutée, sera plus efficace.

2. Analysez votre cible

On parle d’expérience utilisateur. Vous devez vous mettre à la place de votre cible afin d’améliorer son expérience avec votre marque ou votre site internet. Comment agit-elle ? Comment réagit-elle ? Quels sont vos points forts ? Vos points faibles ?

Mieux vous connaîtrez votre cible, plus vous serez à même de rédiger du contenu correspondant à ses attentes et donc de profiter de la viralité.

Vous développerez également l’engagement de votre audience en leur démontrant que vous prenez en considération la moindre de ses remarques, de ses attentes. Vous flatterez son ego et valoriserez son comportement, vous assurant ainsi un taux de conversion plus important.

Ici, je vous recommande vivement de travailler vos Personas Marketing.

3. Responsabilisez vos troupes

Un contenu de qualité nécessite la mobilisation de plusieurs (tous ?) services : le service marketing, communication, commercial, le juridique, les ressources humaine (La Marque Employeur), la Direction ?

Ils ont besoin d’être informés de l’importance du contenu et des retombées attendues.

Bien plus que des mots, un contenu viral c’est de l’émotion, des sensations, des sentiments. Il est indispensable que l’ensemble des acteurs y contribuant soit sensibilisé et conscient de la dimension à donner au contenu.

4. Consultez vos troupes

Un contenu web viral est un contenu qui touche un maximum de personnes.

Il est impossible de créer un contenu viral seul, sans tenir compte des avis.

Il est essentiel de consulter vos collaborateurs tout au long de votre processus de rédaction de contenu web.

Discutez, débattez, échangez.

La réunionite aiguë est un des plus grands maux de l’entreprise, cependant, pour un résultat à la hauteur de vos espérances, un brainstorming est fortement conseillé.

5. Dessiner les grandes lignes de votre contenu web

Vous pouvez maintenant dessiner les grandes lignes de votre contenu web.

Pour cela, listez les grandes idées de votre contenu et essayez d’y intégrer les ingrédients vus en intro de façon adéquate.

Vous racontez une histoire ? Pouvez-vous la rendre plus surprenante ? Plus inattendue ? Pouvez-vous transmettre plus d’émotions ?

6. Elaborez votre brief créatif

Une fois la trame finalisée, vous pouvez créer votre brief créatif.

Le brief créatif aura pour but de recenser tous les composants et les caractéristiques de votre contenu web : le sujet, le ton à donner, la dimension à transmettre, les émotions à partager, les tâches à faire et les différents acteurs concernés.

Dès lors, toute votre équipe sera consciente des attentes et pourra passer efficacement à l’action.

Dès que vous aurez rédigé votre contenu web, vous devrez alors le diffuser sur les différentes plateformes prévues dans votre stratégie Social Media et suivre en temps réel l’impact et les retombées engendrés.

Ainsi, vous améliorerez sans cesse vos contenus et devrez ainsi profiter toujours plus de la force de la viralité.

Conclusion (TITRE 7 !)

Ma conclusion, qui est aussi mon septième et dernier titre, vous donne RDV dans quelques semaines pour faire le point sur le référencement de cet article.

Je le mettrai à jour afin de voir s’il est bien référencé, ou pas, sur Google.

Vous pourrez en fait venir vérifier que votre serviteur sait réellement rédiger du contenu web et que tous ses conseils sur le contenu optimisé ne sont pas que du vent !

A bientôt.

Bon une dernière fois, comment rédiger du contenu web ?

résultats google comment rediger du contenu web

MAJ Avril 2020 : L’article est en 3ème position de la 1ère page Google sur la requête “Comment rédiger du contenu web”. Oui, ça marche !


Bonus : rédiger du contenu web, l’astuce ultime

J’aimerai vous remercier, vous qui êtes resté jusqu’au bout de cet article énorme. Pour cela, je vais vous présenter l’astuce qui me permet de me démarquer de la concurrence.

Je vais même vous donner deux astuces supplémentaires pour rédiger un contenu web bien référencé.

D’abord, un contenu web bien référencé est un contenu plutôt long.

combien de mots pour etre bien referencé - article de blog

Comme vous pouvez le voir dans cette étude, les contenus web qui sont 1er sur Google ont en moyenne 1950 mots.

C’est pour cela que cet article est conséquent.

L’autre astuce qui est essentielle, c’est la mise à jour de votre contenu.

La mise à jour est une pratique à part entière de la rédaction de contenu web mais une infime minorité prend le temps de le faire.

Pourtant, Google prend fortement en compte ce critère dans le classement de ses résultats de recherche. Il en va de sa notoriété.

Si Google propose à ses utilisateurs du contenu web périmé, les utilisateurs iront à la concurrence.

Du coup, dans le but d’accroître mes chance de bien référencer cet article sur le mot clé comment rédiger du contenu web, je le mets régulièrement à jour en ajoutant notamment de nouvelles sections incluant des mots clés secondaires apportant du trafic sur cette page.

C’est pour cela que je vous recommande vivement de faire un audit de votre contenu web avec ces quelques outils SEO gratuits. Vous dénicherez un tas d’opportunités pour mieux référencer votre contenu.

Et comme si ça ne suffisait pas, si vous voulez aller plus loin, je vous propose ce guide gratuit, lui aussi très complet :

guide pour bien referencer son site internet