Comment référencer son site internet : les 5 commandements du SEO

Le SEO – ou Référencement Naturel en français – est indispensable si vous souhaitez bien positionner votre site internet dans les moteurs de recherche pour gagner en visibilité et développer le trafic de votre site internet. Pour bien comprendre ce qu’est le Référencement Naturel et comment ça marche, voici les 5 commandements du SEO !

Un site internet est plus ou moins bien référencé en fonction des recherches et des mots clés utilisés. On parle de positionnement. Vous l’aurez naturellement compris, un bon positionnement est un positionnement en première page de résultats et idéalement en première place. Pour parvenir à référencer un site internet en première page Google, il existe différents leviers et différents critères à prendre en compte. Cette science, c’est le Search Engine Optimization, autrement dit le fameux SEO.

Avant d’entrer dans les détails et d’analyser les différents leviers à actionner, il est nécessaire de se pencher sur les fondamentaux du référencement naturel, de dresser une liste des points vitaux à suivre pour optimiser son positionnement dans les moteurs de recherche. Voici les 5 commandements du SEO :

#1 – Au bon référencement de chacune de tes pages tu penseras

C’est le point le plus important à assimiler pour bien référencer un site internet : ce n’est en fait pas votre site qui est référencé mais chacune de vos pages.

Il est donc nécessaire de penser chaque page comme un site à part entière et tout faire pour la référencer sur des expressions clés qui lui sont propres. Prenons l’exemple d’un site de vente en ligne d’articles de sport : la page des cycles sera à référencer sur des mots clés relatives au monde du vélo tandis que le référencement de la page natation s’articulera autour de mots clés plus aquatiques.

#2 – Dans la peau d’un internaute tu te mettras

Pour bien référencer votre site internet, il est primordial de se mettre dans la peau de l’internaute. En effet, au final, c’est bien lui qu’il faudra convaincre, et non Google ! Il faut bien comprendre qu’en tapant sa requête, l’internaute s’attend à trouver une réponse (LA réponse !) à sa question alors que le moteur de recherche se contente d’afficher les pages contenant les termes de cette requête.

Quand l’internaute saisit « Comment rédiger une lettre de motivation », il s’attend à trouver des méthodes pour écrire sa lettre (ou des exemples pour un rapide copier/coller !). Vous aurez beau être bien référencé sur la recherche « Méthodes pour écrire une lettre de motivation » et être le meilleur expert dans le domaine, vous n’aurez aucune chance d’aider cet internaute puisque vous n’apparaîtrez  même pas dans les résultats de sa recherche : “Comment rédiger une lettre de motivation” !

A l’inverse, si vous avez séduit (aguiché ?) Google sur « Comment rédiger une lettre de motivation » mais que votre page ne donne aucun conseil à ce sujet, l’internaute quittera votre site aussi vite qu’il y est arrivé… Ce n’est certainement pas votre objectif ! Les mots clés doivent être en relation avec le contenu de la page pour bien la référencer.

#3 – La longue traîne tu privilégieras

En France, une requête comporte en moyenne 4 mots. C’est ce qu’on appelle une recherche longue traîne.

L’intérêt de la longue traîne est très facile à comprendre. Tapez « Chemise homme » dans Google et regardez le nombre de résultats trouvés. Maintenant, saisissez « Chemise homme manches courtes ». Selon vous, sur quelle expression aurez-vous le plus de chance de bien vous positionner ? Laquelle de ses requêtes est la moins concurrentielle ?

Autre chose. Entre un internaute qui recherche « Chemise homme » et l’autre « Chemise homme lin col Mao », lequel est le plus proche d’un achat ? Le second a tout de même une idée très arrêtée sur sa requête…

Ainsi, nous pouvons sans risque affirmer qu’il est plus facile, plus efficace et certainement moins coûteux de référencer votre site internet sur une plâtrée de requêtes longue traîne plutôt que sur quelques requêtes de un ou deux mots.

#4 – Ton taux de conversion tu soigneras

Un de mes clients me faisait récemment part de son mécontentement à la suite d’une baisse de son nombre de visites sur le dernier trimestre de plus de 5%… Certes ! Mais son chiffre d’affaires sur cette période a tout de même grimpé de plus de 15%, ce qui est plutôt réjouissant non ? Nous avions effectivement travailler le référencement de son site internet de telle sorte à attirer un trafic plus qualifié.

Comme nous l’avons vu plus haut, l’important n’est pas de faire venir l’internaute mais de le convaincre et le faire rester dans le but de parvenir à vos fins : une vente, une demande de devis, une inscription à la newsletter etc…

A lire sur le sujet : L’Inbound Marketing, de l’acquisition à la conversion

#5 – Sur le long terme tu te battras

Référencer un site internet est un travail de longue haleine et les premiers résultats n’apparaîtront pas en un jour. De plus, n’oubliez pas votre concurrence et ne vous reposez jamais sur vos lauriers. Parvenir à bien vous référencer sur vos mots clés c’est bien, mais rester bien référencer c’est mieux !

N’oubliez pas que pour améliorer le référencement de votre site internet, vous aurez doublé certains de vos concurrents et qu’il y a très peu de chances (aucune pour être honnête…) qu’ils vous laissent faire sans réagir !

Enfin, Google modifie sans cesse son algorithme et donc les règles du jeu du SEO. Il est donc essentiel de se tenir au fait des actualités et des modifications à venir afin d’essayer de les anticiper au mieux et de garder un site internet bien référencé.

 

Voilà, vous avez assimilé les 5 commandements du SEO et êtes prêt à référencer votre site internet ! Comment me direz-vous ? En faisant un état des lieux de votre référencement naturel et en prenant les décisions qui s’imposent !