Budget Marketing : 4 étapes pour le défendre sans avoir la boule au ventre

Si vous bossez dans le Marketing, vous devez relever un défi pas facile : défendre vos dépenses et votre budget auprès de votre Direction. Que ce soit pour une campagne, un nouvel outil, une formation ou un recrutement, défendre son budget Marketing peut être assez stressant. Enfin ça, c’était avant cet article !

Vous êtes décidé. Vous avez un dossier béton et êtes prêt à vous rendre fissa dans le bureau de votre Directeur pour demander un budget Marketing.

Après tout, votre projet de campagne ou le nouvel outil que vous souhaitez acheter va vous permettre de générer pas mal de chiffres. Votre demande est plus que légitime.

Pourtant, vous avez la boule au ventre. Et s’il disait non ? Pire : et s’il ne vous prenait pas au sérieux et profitait de cette demande de budget Marketing pour vous remettre en question ?

Je comprends vos craintes, je les ai eues et tous les marketeurs que je connais sont passés par là.

Mais ce n’est pas une fatalité. La boule au ventre peut disparaitre si vous mettez toutes les chances de votre côté.

En fait, l’enjeu n’est pas de demander un nouveau budget mais de mobiliser suffisamment de preuves pour que votre DG vous propose de lui-même ce budget Marketing.

On va voir comment faire dans cet article.

Mais avant ça, laissez-moi vous racontez une petite histoire qui va vous permettre de répondre par vous-même à cette question.

Quand mon DG a voulu racheter mon compte Twitter !

Ça m’a tellement marqué que je me rappelle parfaitement de la scène : un matin, dans mon bureau avec un beau (et rare) soleil qui tape sur mon écran.

Comme souvent, mon DG vient me voir pour un sujet et me parle de 36 trucs qui n’ont aucun rapport. Dans la discussion, j’en viens à lui montrer mon compte Twitter.

À l’époque, j’avais 4 ou 5000 abonnés qui me permettaient de générer quelques centaines de visites sur mon site web par mois et surtout des demandes de devis.

Je lui montre mon Google Analytics et les 2 demandes que j’ai reçues ces derniers jours. Et là, à ma grande surprise, il me pose sa question :

« Combien pour votre compte Twitter ? »

Convaincu par la méthodologie et son efficacité, mon DG de l’époque était prêt à me racheter mon compte Twitter alors qu’il fallait d’habitude 100 arguments pour débloquer un budget Marketing de quelques euros…

La raison est en fait naturelle !

Avec ma démonstration, je l’ai convaincu du potentiel de l’outil et il a vite compris l’intérêt pour son chiffre d’affaires.

C’est à partir de ce jour que la boule au ventre que j’avais au moment de parler budget Marketing a disparu. J’avais la méthode parfaite pour le convaincre d’investir, sans stress 😀

Et cette méthode, la voici !

Vous préférez continuer en vidéo ? La version YouTube :

4 étapes pour défendre votre budget Marketing sans stress

1. Soyez constamment en veille

C’est pour moi la qualité première du marketeur efficace.

Le monde bouge tellement vite – les comportements, les usages, les plateformes… – qu’il est indispensable de se tenir constamment informé pour rester efficace.

Mais à côté de ça, votre veille est un allié de poids pour justifier votre budget Marketing.

Avec cette veille, vous découvrirez des études très pertinentes pour convaincre votre DG.

Par exemple, la liste des statistiques à connaitre par Hubspot ou le baromètre de l’Inbound Marketing par Plezi vous donneront tout un tas d’arguments chiffrés.

2. Faites un benchmark de vos concurrents

Je le vois constamment sur le terrain : le meilleur argument pour convaincre un DG de passer à l’action est de lui parler des concurrents.

Soit en lui expliquant que les concurrents font un truc que vous ne faites pas et que ça marche pour eux.

Soit en lui vendant le fait que ce que vous proposez, vos concurrents ne le font pas encore et que vous pouvez donc prendre un train d’avance.

L’égo naturel du dirigeant fera le reste et le convaincra de vous donner votre budget Marketing.

Il existe plein d’outils qui vous permettent par exemple d’analyser le site internet de vos concurrents et de comparer leurs performances avec les vôtres.

Je propose d’ailleurs un outil gratuit pour analyser le référencement de votre site web et le comparer avec celui de vos concurrents 😉

3. Faites régulièrement des reportings, des vrais !

Un bon reporting, ce n’est pas un tableau Excel qui montre simplement l’évolution de vos KPI.

Les chiffres, c’est bien sympa mais on peut leur faire dire tout et n’importe quoi.

Un bon reporting Marketing est un reporting qui présente des conclusions et des préconisations pour être plus performant.

Si vous faites régulièrement des reportings pertinents à votre DG, vous l’éduquez progressivement pour le convaincre sans pression d’investir le temps voulu.

Imaginons que vous fassiez régulièrement un topo à votre DG sur le taux de conversion des contacts web en clients. Vous lui dîtes tous les mois que pour convertir plus souvent – et donc gagner plus d’argent – vous devriez pouvoir faire du Lead Nurturing.

Quand vous arriverez à la fin de l’année pour défendre votre budget Marketing contenant une ligne de 30 000 euros pour un logiciel de Marketing Automation proposant cette fonctionnalité, ce sera tout de suite plus simple non ?

4. Expérimentez (si possible !)

Si on reprend mon histoire, mon DG a voulu me racheter mon compte Twitter car il a vu très concrètement le potentiel.

La décision est tout de suite plus simple pour lui quand il y a des résultats, infimes soient-ils.

Pour défendre votre budget Marketing avec sérénité, appuyez-vous sur des expérimentations concrètes.

Imaginons que vous souhaitez investir dans un outil de Marketing Automation pour faire notamment du Lead Nurturing, pour continuer sur l’exemple de l’étape précédente.

Rien ne vous empêche de tester la démarche à la mano en envoyant des mails de qualité à quelques Leads qualifiés mais pas encore matures pour parler à un commercial.

Ce test vous permettra de sortir des chiffres clés.

Et si vous parvenez ici à démontrer à votre DG que ce test fait à la mano vous permet d’améliorer votre taux de conversion de 20 points et qu’il a permis de générer quelques centaines d’euros de chiffre d’affaires, vous n’aurez aucun mal à le convaincre d’investir pour industrialiser la démarche, vous ne pensez pas ?

En conclusion,

On ne va pas se mentir, aller voir son DG pour quémander un budget Marketing est assez anxiogène.

Cependant, en appliquant les 4 étapes précédentes, vous aurez tous les éléments en main pour convaincre votre DG d’investir. Vous serez vous-même pleinement convaincu par vos arguments et donc plus serein.

Ça ne signifie pas que votre DG vous dira oui !

Il refusera peut-être, parfois avec des arguments très justes, parfois avec des arguments bancals qui vous inciterons sans doute à aller voir ailleurs 😉

Vous souhaitez expérimenter l’Inbound Marketing ? Ce cahier d’exercices devrait vous plaire :

cta cahier exercices inbound marketing