Marketing : 7+1 questions cruciales à poser en entretien (pour faire le bon choix !)

Vous êtes à la recherche de la meilleure opportunité de carrière et, bonne nouvelle, vous avez un ou plusieurs entretiens prévus. Mais vous doutez. Comment vous assurez que vous ferez le bon choix et que le job que vous choisirez sera bénéfique pour votre épanouissement professionnel ? Voici les 7+1 questions à poser.

Vous le savez, pour réussir un entretien, il faut poser des questions. Beaucoup se forcent ici, pour la forme, et pose des questions sans réel intérêt.

D’autres ont des questions importantes en tête mais n’osent pas les poser de peur de ne pas avoir le job.

C’est précisément pour ça que beaucoup de salariés ne s’épanouissent pas dans leur boulot.

Poser des questions en entretien, surtout dans les métiers du Marketing, est essentiel pour vous assurer que l’entreprise que vous allez rejoindre sera la bonne, pour vous.

Voici les 7 questions incontournables + 1 bonus, à poser en entretien pour choisir la meilleure opportunité de carrière.

1. Quelles sont les actions qui ont été menées par le passé et leurs résultats ?

Cette question est importante, que vous postuliez pour remplacer une personne en place ou dans le cadre de la création du Marketing dans l’entreprise.

Dans le 1er cas, c’est évident. Dans le 2ème, il y aura forcément des tentatives qui auront été menées il y a plus ou moins longtemps.

En posant cette question en entretien, vous pourrez mesurer la maturité de l’entreprise niveau Marketing et ses priorités.

C’est essentiel pour identifier l’ampleur du travail d’évangélisation que vous devrez mener en interne pour convaincre les collaborateurs de la pertinence de vos actions et préconisations.

Faire preuve de pédagogie est en effet une qualité incontournable pour mener à bien les projets Marketing comme on l’évoque dans ce podcast avec Fanny :

Les résultats, quant à eux, vous donneront une idée du challenge qui vous attend et des billes pour la question suivante.

2. Avez-vous défini des objectifs Marketing précis ?

Là, je vous préviens tout de suite, la réponse sera bien souvent non. Creusez donc pour savoir comment ces objectifs pourront être déterminés et, si besoin, proposez une méthodologie.

Si le recruteur n’a pas décidé de fixer des objectifs et qu’il attend de voir, c’est un mauvais signal. C’est qu’il perçoit encore le Marketing comme un sujet secondaire et vous allez vous ennuyer.

Si le recruteur vous dit que l’objectif est de « développer le chiffre d’affaires », cherchez vraiment à préciser dans quelles mesures pour valider la faisabilité et avoir une idée plus précise de ses attentes.

Dans le cas contraire, les résultats de vos actions risquent de ne jamais être suffisants et ça génèrera inévitablement des tensions à terme. C’est du 100% vécu 😉

Cette question vous donnera également des billes pour la suivante.

3. Avez-vous fixé un budget Marketing ?

Comme pour la question précédente, la réponse sera souvent « non ! ».

Dans le cas où le recruteur aurait prévu un budget Marketing précis, vous pouvez en valider la pertinence en vérifiant qu’il représente bien, a minima, entre 15 et 25% de l’objectif de chiffre d’affaires fixé précédemment.

Dans le cas courant où il n’en aurait aucune idée, proposez-lui une méthode pour définir un budget Marketing.

Là idem : si vous ne parvenez pas à obtenir la garantie d’un budget Marketing, fuyez.

Vous devrez quémander régulièrement des enveloppes pour agir. Ça vous demandera du temps, ça sera parfois anxiogène et, bien souvent, la réponse sera non… !

Si vous souhaitez tout de même prendre le risque après cet entretien, voici une vidéo qui pourrait vous aider à négocier :

4. Quel est le processus commercial ?

Pour atteindre vos objectifs, générer des prospects et surtout les convertir en clients, vous devez impérativement collaborer avec le service commercial puisque c’est lui qui conclue les affaires.

Vous avez donc besoin d’obtenir des informations précises sur le processus commercial pendant l’entretien pour comprendre comment vous pourrez aider au mieux les commerciaux pour signer des clients.

pourquoi et comment faire un processus commercial

Par ailleurs, profitez de cet échange pour essayer de comprendre comment les commerciaux perçoivent le Marketing. Là aussi, ces informations vous permettront de comprendre dans quelles mesures vous devrez-vous battre pour les convaincre d’avancer.

Enfin, servez-vous aussi de ce point pour demander quels outils sont utilisés dans l’entreprise pour prospecter et gagner des clients. Vous pourrez ainsi suggérer des choses et mesurer la maturité technologique de l’entreprise.

S’il n’y a pas de CRM et que le principal outil est Excel… Vous allez devoir batailler ferme pour investir dans les bons outils Marketing !

5. Pourquoi la personne en place est-elle partie ?

J’ai longuement hésité à mettre cette question car on la préconise toujours mais quand on la pose en entretien, on obtient rarement une réponse « honnête ».

Le mieux ici est de demander à échanger avec des collaborateurs pour prendre la température. Si le recruteur refuse, c’est sans doute qu’il y a anguille sous roche… !

Vous pouvez également vous servir de LinkedIn pour entrer en contact avec d’anciens salariés.

Ne négligez pas cette partie et couplez-la avec la question bonus que nous verrons en fin d’article 😉

6. Quels sont les objectifs de l’entreprise pour les prochaines années ?

J’adore les offres d’emploi qui disent « pour poursuivre son développement, l’entreprise X recherche un responsable Marketing » blablablah !

Dans quelles mesures l’entreprise est-elle en développement ? C’est ce que vous devez chercher à savoir pendant votre entretien en posant cette sixième question.

L’idée ici est de comprendre ce qu’attend le recruteur du Marketing : est-ce que l’idée est de palier à une baisse ou stagnation du chiffre d’affaires ou véritablement d’accélérer sa croissance ?

Dans le 1er cas, il y a fort à parier que le recruteur attendra des résultats à court terme, voire, au mieux, moyen terme. Vous devrez donc l’avoir en tête pour prioriser les actions Marketing à mener.

Dans le 2ème cas, vous pourrez valider que le Marketing est bien une priorité stratégique et c’est un bon point pour vous éclater !

7. Quelle est la politique de l’entreprise concernant la formation professionnelle ?

Progresser est généralement une des raisons pour lesquelles on démissionne dans le Marketing.

Le Marketing évolue à vitesse grand V et si vous ne progressez pas, vous perdez en employabilité et en potentiel d’évolution. Et soyons clairs, vous vous faites chier aussi.

Du coup, pendant votre entretien, cherchez à connaitre la position de votre futur employeur concernant la formation professionnelle et demandez des exemples.

S’il semble réticent à cette idée… Postulez ailleurs !

Bonus : vérifiez que l’entreprise partage vos valeurs

Le Marketing est un métier passion, pour la plupart d’entre nous, qui génère bien souvent un besoin de sens. Nous sommes meilleurs quand ce que nous faisons a du sens et de l’impact.

C’est pour cette raison que j’ai rédigé mon manifeste : le Da Sushi Code, dans lequel je présente mes 7 valeurs principales.

De votre côté, listez vos 3 valeurs principales et cherchez à les valider pendant l’entretien. Un peu comme un jeu du bingo, vous devez les cocher une à une, à mesure qu’elles sont citées directement ou indirectement par le recruteur.

C’est la partie la plus ardue mais elle est essentielle.

Voilà, vous êtes prêt pour votre entretien et il me reste plus qu’à vous dire MERDE !

Une fois que vous aurez le job, ce cahier d’exercices de l’Inbound Marketing vous sera utile :

cta cahier exercices inbound marketing