Marketing : 5 signes qui montrent qu’il est (GRAND !) temps de démissionner

À vrai dire, si vous vous posez la question, c’est que vous avez la réponse. Mais vous avez besoin de raisons objectives pour vous rassurer ? Les voici. Ces 5 signes démontrent qu’il est grand temps d’aller voir ailleurs. Et c’est une bonne nouvelle !

Avant d’entreprendre, j’ai été salarié pendant 7 ans. J’ai enchainé 8 CDI, oui 8.

J’ai quitté les entreprises de toutes les manières possibles : démission, rupture conventionnelle, licenciement économique et même abandon de poste… !

Il y a deux raisons à ça.

D’abord, la principale : je n’étais pas fait pour être salarié, c’est évident aujourd’hui mais je ne le voyais pas forcément à l’époque. Ou plutôt je ne voulais pas le voir.

L’autre raison est moins visible mais tellement courante : le Marketing n’était pas considéré à sa juste valeur dans ces entreprises, comme dans tant d’autres.

Et puis j’ai ce trait de caractère ou plutôt ce mantra qui me guide depuis toujours : « quand ça ne va pas, change ! »

Je suis du genre à donner un gros coup de pied dans la fourmilière quand je ne suis pas pleinement épanoui. Je comprends que ça ne soit pas le cas pour tout le monde et à vrai dire, tant mieux car ça n’a pas que des avantages.

Mais trop de personnes se forcent, perdent du temps, s’entêtent dans un job qui ne les rend pas heureux. Au risque d’accumuler les regrets quand viendra le moment de faire le bilan ultime.

Du coup : on démissionne ou pas ? Si vous vous reconnaissez dans au moins l’un des signes suivants, la réponse est évidente.

1. Vous avez le sentiment de ne pas exploiter votre potentiel

C’est le déclencheur chez moi et c’est une problématique qui touche beaucoup le Marketing en entreprise.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de ne plus travailler dans ou avec les entreprises pour qui le Marketing n’est pas une priorité, LA priorité.

Car sinon, le Marketing est relégué sur le banc et on s’y intéresse quand on n’a rien d’autres à faire ou pire, en cas d’urgence, quand le pipe commercial est désespérément vide.

Dans le 1er cas, quoi que vous proposiez, vous ne parviendrez pas à retenir l’attention de vos collègues.

Dans le 2ème, on attendra des miracles du Marketing dans les 48h… Et comme vous n’aurez pas été écouté quand vous proposiez des choses, évidemment, ça ne pourra pas marcher.

Dans le 1er cas, vous n’avez pas l’opportunité d’exploiter votre potentiel. Dans le 2ème, il est remis en question.

Sur ce sujet, je vous encourage vivement à écouter ce numéro de mon Podcast Sur Le Terrain :

2. Vous manquez de challenges

Le Marketing est une affaire de long terme. On le rabâche tout le temps. Et bien c’est faux.

Et c’est ce qui fait que vous vous ennuyez au quotidien puisque vous n’avez pas une idée claire des défis que vous devez relever et qu’ils sont trop lointains pour vous faire vibrer.

Il manque alors 3 choses dans l’entreprise dans laquelle vous êtes :

  • Des objectifs chiffrés à l’année, au trimestre et au mois ;
  • Des indicateurs de performance liés directement au CA ;
  • Un budget défini ;

Il vous faut des objectifs SMART qui vous permettront d’identifier des indicateurs de performance à suivre régulièrement (c’est très stimulant !) et le budget Marketing dont vous avez besoin pour les atteindre.

Sur ce point, vous avez la main et je vous dis tout dans cette vidéo :

3. Vous n’avez pas de perspectives d’évolution

Et forcément, vous avez l’impression d’avoir atteint un plafond de verre ? C’est très courant, notamment dans les TPE/PME pour 2 raisons :

  • Le Marketing, c’est bien souvent 1 seule personne… Vous ! ;
  • Votre supérieur n’a pas la vision Marketing pour vous faire progresser ;

Puisque vous êtes seul au Marketing, les possibilités d’évolution sont limitées pour ne pas dire inexistantes.

Cependant, en Marketing, la fiche de poste ne fait pas tout : mieux vaut progresser, gagner en compétences.

Mais si votre manager n’a pas une vision suffisante du Marketing pour vous amener vers de nouveaux sujets ou vous permettre de vous former, ça aussi c’est impossible.

Dans ce cas, vous devez aller voir ailleurs…

4. Vous n’avez pas les bons outils

Si vous avez écouté le Podcast avec Fanny, que je vous ai proposé plus haut, vous l’avez entendu : les bons outils font grandir.

Comme Fanny, j’en suis convaincu. Notamment pour le Marketing Automation.

Du coup, si votre boite à outils Marketing se résume à Powerpoint, Paint et un outil d’E-mailing, il est grand temps de changer de job !

5. Vous ne faites pas vraiment partie de l’entreprise

Bon, j’avoue, ce titre est un peu Putaclic… ! Mais vous voyez forcément de quoi je veux parler.

Le Marketing est bien souvent la seule composante de l’entreprise qui joue à moyen/long terme. Les autres sont dans l’urgence du quotidien.

Du coup, comme nous l’avons vu plus haut, vous n’êtes pas la priorité et vous ne faites pas vraiment partie de l’équipe qui joue les matchs jour après jour.

Si c’est le cas chez vous, fuyez maintenant.

Le Marketing n’est rien sans le service commercial. Si la collaboration entre les services n’est pas favorisée, peu importe les raisons, vous ne pourrez pas générer des résultats.

Allez-vous éclater ailleurs.

Non, ce n’est pas risqué.

Cet article n’a fait que confirmer ce que vous saviez déjà. Mais vous ne passez pas à l’action parce que vous flippez.

Vous avez peur de prendre la mauvaise décision et les managers sont bien contents de ça puisqu’ils n’ont pas besoin de travailler à la fidélisation des collaborateurs.

Mais vous risquez quoi ? Posez-vous sincèrement la question ? Dans le pire des cas, vous échouerez et rebondirez.

J’ai démissionné au bout de 3 mois de mon 1er job à cause d’une ambiance déplorable. Je n’avais rien derrière, j’ai rebondi.

Le jour où j’ai signé ma rupture conventionnelle pour créer ma boite, j’ai appris que j’allais être père.

Il n’y aura jamais de bons moments. Sauf si vous le décidez 😀