Pourquoi faire du Putaclic est une bonne chose ? (N’en déplaise aux rageux !)

Difficile de faire plus péjoratif que le terme Putaclic. Le Putaclic est perçu comme le mal ultime sur Internet. Il manipule l’internaute pour l’inciter à visiter une page web ou regarder une vidéo. Et si le Putaclic était un mal nécessaire ? Allons plus loin : et si le Putaclic était une bonne action ?

On m’a déjà accusé de rédiger des titres d’article Putaclic. Rarement, mais ça m’est arrivé.

La plupart du temps, cette remarque vient de personnes ayant du mal à attirer des visiteurs sur leur site internet. Elles tentent de se rassurer en se disant que si elles ne parviennent pas à attirer les foules, c’est parce qu’elles sont éthiques.

C’est un peu comme moi quand je vois un mec bien baraque. J’ai toujours la même remarque : « il fait du sport toute la journée, il a que ça à foutre c’est facile ! ».

On a une fâcheuse tendance à dénigrer le résultat des autres quand on a mauvaise conscience.

Mais analysons objectivement la pratique du Putaclic :

  • Est-ce que le Putaclic c’est éthique ?
  • Est-ce qu’il y a des abus dans le Putaclic ?
  • Comment faire du Putaclic responsable ?

C’est à ces questions que nous allons répondre dans cet article. Garanti sans tromperie 😉

Définition Putaclic : c’est quoi concrètement ?

Le Putaclic est une pratique qui consiste à attirer un titre qui incite à l’action. Le Putaclic est utilisé pour provoquer la visite d’une page web ou encore le visionnage d’une vidéo.

Voilà, c’est ça la définition technique du Putaclic. Et puis il y a la définition plus familière :

Le Putaclic, c’est rédiger un titre mensonger dans le but de tromper l’internaute pour le persuader de consulter un contenu.

C’est la définition Grand Public du Putaclic en fait. Je la comprends car elle découle d’abus réalisés par des créateurs de contenus sans scrupule :

  • Les sites de Fake News ;
  • La presse People et leurs sites web ;
  • Les YouTubeurs et influenceurs en quête de reconnaissance maladive ;
  • Les faux coachs en développement personnel ou autonomie financière ;

Comme vous le voyez, il y a un bon Putaclic et un mauvais. Penchons-nous sur les différences.

Les risques d’un mauvais usage du Putaclic

J’ai une admiration pour les pros du Putaclic. Persuader une personne de faire quelque chose grâce à un titre ou une miniature Putaclic relève du génie.

En quelques mots ou en une image, ils parviennent à attirer l’attention d’un internaute sur-sollicité pour le faire passer à l’action.

Mais il y a un problème.

Le Putaclic, c’est comme le Marketing : ça ne rend pas la daube meilleure !

Si le contenu que vous proposez derrière votre titre Putaclic n’apporte pas de valeur, qu’il n’est pas de qualité, l’internaute repartira aussi vite qu’il est arrivé. Pas grave me direz-vous ? Ben si en fait !

Que ce soit Google pour le référencement, les réseaux sociaux avec leurs algorithmes ou encore YouTube, tous tiennent compte des performances de vos contenus pour décider de vous mettre en avant ou non.

Autrement dit, si votre taux de rebond et le temps passé sur votre article est faible, Google vous déclassera des résultats de recherche.

Si votre le temps passé sur votre vidéo n’est que de quelques secondes, YouTube ne vous suggérera plus à ses utilisateurs.

Le pire dans tout ça, c’est que sur Google, YouTube ou les réseaux sociaux, vous bénéficiez d’un indice de réputation qui joue ou non en votre faveur. Et naturellement, il est difficile de s’en débarrasser 😉

Le Putaclic peut générer des visites, pas du chiffre d’affaires

Avec le Marketing Digital, on fait souvent l’erreur de croire que la finalité est d’être plus visible et de générer des visiteurs.

Mais avoir des visiteurs ne vous garantit pas de signer des clients.

Je ne compte plus les clients qui m’appellent pour me dire qu’ils ne comprennent pas pourquoi leur site web ne génère pas de contact alors qu’ils ont des centaines voire des milliers de visiteurs chaque mois.

Si vous ne parvenez pas à le convertir, vos visiteurs ne vous rapporteront rien. Et pour convertir un visiteur en Lead et/ou en client, il faut gagner sa confiance.

Or, si un visiteur clique sur votre titre Putaclic mais qu’il ne retrouve pas la promesse dans votre contenu, vous pouvez vous brosser pour gagner sa confiance !

Les bienfaits du Putaclic

D’abord, le Putaclic est un mal nécessaire

On ne va pas se leurrer : le Putaclic est le symptôme d’une problématique grave. C’est la conséquence du Content Shock.

Pour faire simple, le Content Shock c’est le fait que le volume de contenu créé dépasse le temps d’attention disponible.

Nous sommes submergés de contenu. Les créateurs de contenu doivent donc faire preuve d’imagination pour retenir notre attention.

Le Putaclic est donc une conséquence naturelle du Content Shock.

Si vous n’optimisez pas vos titres ou vos miniatures/images d’illustration, vous limitez vos chances de générer des vues. Qu’on soit pour ou contre, c’est la situation.

Préférez-vous créer un contenu de top qualité qui sera vu par 10 personnes parce que vous avez rédigé un titre neutre ou attirer des centaines de visiteurs grâce à un titre percutant ?

Je pense la question elle est vite répondue comme dirait l’autre.

Le Putaclic est indispensable au début du parcours d’achat

L’acheteur mène une réflexion en 3 étapes pour prendre une décision.

les émotions au coeur de la réflexion d'achat

La première partie de cette réflexion est caractérisée par 2 choses :

  • L’acheteur agit sur le coup d’une émotion ;
  • L’acheteur est peu engagé et alloue peu de temps à sa réflexion ;

Le défi Marketing est donc majeur : attirer et retenir l’attention de sa cible en quelques millièmes de secondes.

Votre titre doit être percutant et suscité une émotion. Il doit être clair et exprimer très clairement la valeur ajoutée d’un clic.

Dîtes-moi, ce ne serait pas la définition même du Putaclic ?

En conclusion,

Le Putaclic a mauvaise presse et bien souvent, c’est à juste titre.

Cependant, à l’heure du Content Shock, il est essentiel de rédiger des titres percutants, véhiculant une émotion et exprimant très clairement la valeur ajoutée d’un contenu pour retenir l’attention d’un internaute sur-sollicité.

Mais attention : ne tombez pas dans la tromperie car les performances de vos contenus seront mauvaises et votre réputation de créateur sera fortement impactée. Que ce soit sur Google, YouTube ou les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin dans la création de contenu pour gagner des clients, essayez la stratégie Inbound Marketing :

cta cahier exercices inbound marketing