7 raisons de ne pas acheter de base emails en B2B

71% des entreprises en B2B utilisent l’emailings pour générer des leads. Une grande majorité d’entre elles achètent des bases de contacts qu’elles bombardent d’e-mails en espérant que, dans la masse, elles gagnent des clients. C’est une très mauvaise idée !

Je rencontre pas mal d’entreprises en B2B qui pensent que l’e-mailing est une question de mathématique : plus on envoie d’e-mails, plus on a de chance de gagner des clients. Du coup, elles dépensent des sommes folles dans l’achat de bases emails.

C’est votre cas ? Si oui, je suis certain que le retour sur investissement n’est pas au RDV, je me trompe ?

Acheter une base emails et bombarder les contacts de messages promotionnels fonctionnait encore il y a quelques années. Maintenant, ça n’a plus d’intérêt. Pire, cela impacte négativement votre image et frustre les destinataires.

Voici les 7 raisons pour lesquelles vous ne devez absolument pas acheter de base emails en B2B.

1. Les bases emails ne sont pas toujours à jour

Cette raison, toutes les entreprises qui ont déjà acheter des bases emails l’ont vérifiée par elles-mêmes.

La faute ne vient même pas des fournisseurs de base emails, c’est un fait naturel.

On remarque en moyenne que 20% des contacts d’une base emails, achetée ou acquise, ne sont plus à jour au bout de 12 mois.

Entre le moment de l’achat d’une base emails et le moment où vous l’exploitez, vous perdez inévitablement une partie des contacts.

2. Les contacts n’ont bien souvent pas de besoin

C’est une raison importante : en achetant une base emails, vous acheter des contacts qui correspondent à votre cible.

Ils bossent dans le bon secteur activité, exercent la bonne fonction et évoluent dans une entreprise réalisant le bon chiffre d’affaires.

Cependant, ce n’est pas parce que vos contacts correspondent à votre cible qu’ils ont un besoin. Et ça, en achetant une base emails, vous n’avez aucun moyen de le savoir.

Vous envoyez donc vos emailings au petit bonheur la chance. Ce qui nous amène naturellement à la raison suivante.

3. L’acheteur refuse de se voir imposer de l’information

Avec Internet et les réseaux sociaux, l’acheteur a pris l’habitude de mener seul sa réflexion. Il apprécie aller chercher l’information dont il a besoin quand il en a besoin.

En d’autres termes, l’acheteur n’accepte plus d’être interrompu dans sa journée par des communications qu’il n’a pas demandées.

En achetant une base emails, vous allez à l’encontre des attentes de l’acheteur.

Vous souhaitez créer l’emailing parfait ? Téléchargez la Checklist !

4. Vous n’avez pas assez d’éléments pour envoyer un emailing efficace

L’acheteur souhaite en revanche que vous le guidiez dans sa réflexion d’achat en lui proposant du contenu de qualité répondant aux questions qu’il se pose tout au long du parcours d’achat.

Pour envoyer un emailing efficace, vous devez donc connaître le niveau de maturité de votre prospect, ses problématiques et son contexte.

Un bon emailing est un emailing personnalisé et contextualisé. Or, en achetant une base emails, vous n’avez aucune des informations nécessaires pour envoyer le bon message.

5. Acheter des bases emails vous amène aux SPAMS

En envoyant des emails à des contacts issues d’une base achetée, vous dégrader votre réputation d’expéditeur et terminerez à plus ou moins court terme dans les SPAMS.

Pour faire simple : les emails qui vont directement dans les SPAMS sont des emails envoyés par des expéditeurs qui ont mauvaise réputation.

Une mauvaise réputation découle de plaintes des destinataires qui vous signalent comme indésirable mais également d’autres indicateurs comme un taux de désabonnement élevé ou un taux d’ouverture faible !

En achetant une base emails, vous pouvez être certains que ces indicateurs seront mauvais pour vos emailings.

6. Ce n’est pas légal : pensez CNIL et RGPD

Cette raison vaut toutes les autres : envoyer des emails à des personnes qui ne vous ont pas donner leur accord n’est pas légal !

Acheter une base emails va à l’encontre des prérogatives dictées par la CNIL et de la RGPD, la Réglementation Générale pour la Protection des Données.

Pour envoyer des emailings de manière légale, vous devez pouvoir prouver que vous avez reçu le consentement du destinataire. Vous vous exposez dans le cas contraire à de lourdes sanctions financières allant jusqu’à 5% de votre chiffre d’affaires !

7. Vous jetez votre argent par les fenêtres

Acheter une base emails revient à jeter votre argent par les fenêtres.

Je ne connais pas aujourd’hui une entreprise en B2B qui achètent régulièrement des bases emails et en génèrent du ROI.

L’emailing de masse ne correspond plus aux attentes de l’acheteur.

Vous devez désormais mettre en place une stratégie vous permettant de générer des leads qui acceptent de recevoir vos communications et qui vous laissent pour cela leurs coordonnées.

Cette stratégie, c’est l’Inbound Marketing.

Vous Souhaitez Gagner plus de Clients avec l’Emailing B2B ? Téléchargez notre Guide et Suivez notre Méthodologie en 5 Étapes !

Livre blanc Emailing B2B - 5 étapes pour créer emailing efficace