Référencement Site Internet : 8 experts partagent leurs astuces

Bien référencer votre site internet est un enjeu majeur. À l’heure où l’acheteur préfère parler à Google plutôt qu’à un commercial, le référencement de votre site web impacte directement votre chiffre d’affaires. Alors comment bien référencer votre site internet ? 8 experts SEO dévoilent leurs meilleures astuces.

Vos clients sont toujours plus connectés et autonomes dans leur réflexion d’achat.

90% des décideurs avouent ne jamais répondre à un appel de prospection commerciale mais ils sont 61% à démarrer leur réflexion sur un moteur de recherche.

Un acheteur saisit en moyenne 12 recherches sur Google avant de contacter une entreprise.

L’acheteur veut mener seul et à son rythme sa réflexion.

Vous devez respecter cette attente et ces nouveaux comportements d’achat.

Certains voient ici une menace.

D’autres voient l’opportunité de mettre en place une stratégie de développement en ligne moins coûteuse, réplicable et qui apporte de la valeur à l’acheteur.

Pour en faire une opportunité et gagner des clients sur Internet, vous devez impérativement bien référencer votre site internet.

Problème !

La concurrence est rude et les TPE/PME doivent bien souvent batailler avec de grands groupes pour être visible sur Google.

Alors comment faire ? Comment faire la différence ?

8 experts nous dévoilent leurs meilleures astuces pour bien référencer votre site internet et en faire un avantage concurrentiel significatif (et rentable !).

SEO - les astuces d'Olivier Andrieu

Olivier Andrieu – Abondance : « Le SEO c’est être meilleur que les autres pour répondre à l’intention de recherche de l’internaute »

Pour moi, la meilleure façon de faire du SEO est justement de ne pas s’attarder sur de quelconques “astuces”, mais bien d’intégrer les fondamentaux du domaine : balises Title, Hn, meta “description”, une bonne arborescence, des URL claires, une bonne chasse aux contenus peu pertinents, une désindexation des pages de faible qualité (au sens googlien du terme), etc.

Je m’aperçois, avec l’expérience, que moins de 5% des sites web que j’audit ou que je consulte sont réellement bien optimisés pour Google, ne serait-ce qu’en termes techniques.

Si je pouvais tenter une définition du SEO, ce serait celle-ci : “Le SEO c’est être meilleur que les autres pour répondre à l’intention de recherche de l’internaute”.

Et pour ça, il faut avoir : un site web bien conçu, du contenu d’extrêmement bonne qualité, et des liens eux aussi de bonne qualité (mais quand on a les deux premiers, le troisième est plus facile à obtenir, même si c’est toujours complexe).

Le SEO, ce n’est pas “tricher pour tromper les algorithmes des moteurs avec des astuces plus ou moins pérennes”, c’est mettre en lumière un contenu de qualité qui répond aux attentes de vos visiteurs et qui fidélise votre trafic.

Le SEO, c’est du sang, du labeur, des larmes et de la sueur, comme aurait pu dire Winston Churchill ! ☺

SEO - les astuces d'Alexandra Martin

Alexandra Martin – Miss SEO Girl : « Faire de l’Humain une force pour le SEO ne me paraît pas une si mauvaise idée ! »

Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de se démarquer sur internet.

Et c’est aussi valable pour le référencement.

Être dans le top 10, pour ne pas dire dans le top 3 des positions sur votre moteur de recherche favori, c’est sacrément compliqué.

La concurrence est très rude et Google communique de moins en moins sur ce qui lui plaît vraiment.

De ce fait, bien évidemment, on soignera les bases d’un SEO efficace et propre, mais à un moment donné, pour sortir du lot, il va falloir passer à la vitesse supérieure.

Les bases ne suffisent plus.

1. Humain et storytelling

Pour une PME, l’atout le plus important c’est l’HUMAIN.

Ce qu’il manque aujourd’hui sur internet à mon avis, c’est l’humain.

Alors, faire de cet atout une force pour le SEO ne me paraît pas une si mauvaise idée.

Ainsi, PME, je vous invite à parler de vous, de vos réussites, de vos échecs, des histoires qui vous tiennent à cœur, de vos collaborateurs…

Racontez des histoires qui touchent votre public : pratiquez le storytelling.

Il n’est pas toujours évident de mettre en place cette stratégie de communication. Pourtant elle est très efficace.

Commencez petit en dévoilant les coulisses de votre entreprise, des hommes et des femmes qui participent au développement de l’entreprise.

Ça peut être un bon début, non ?

Mais attention, petite mise en garde, le storytelling efficace est un storytelling SINCÈRE, même s’il est maladroit.

Ne prenez pas vos clients pour des idiots, car ils en ont marre de petits et gros mensonges, et autres tromperies.

2. Le Content Marketing via un Blog

Ensuite, ce qu’on sait avec certitude, c’est que Google aime le contenu.

Ce n’est pas pour rien qu’il a la réputation d’un « Obsédé textuel » :).

Alors, créer du contenu pour ses lecteurs et aussi dans un but de gagner des places dans les pages de résultats du moteur de recherche me paraît plus que pertinent et surtout nécessaire.

La solution, pour ne pas parler uniquement de ces produits en travaillant les fiches produits, comme il se doit, c’est de créer un blog et l’ouvrir à d’autres univers.

On va parler probablement dans une rubrique « Actualités » de la vie de l’entreprise, des promotions, des produits et services, mais la valeur ajoutée du blog sera constituée des autres rubriques, pensées et choisies, en étroite relation avec votre univers pour créer des silos par thématiques.

Ce blog permettra de capter l’attention de vos clients avec des sujets qui peuvent les intéressent et éventuellement vous mettre dans la position d’un expert dans votre milieu.

Vous allez alors travailler sur plusieurs éléments stratégiques à la fois : réputation, expertise, storytelling et même SEO (avec le maillage interne et la rédaction des contenus de qualité).

SEO - les astuces de Matthieu Tran-Van

Matthieu Tran-Van – blog éponyme : « Tous les 5 articles que vous publiez chez vous, rédigez un article invité sur un site en lien avec votre niche ! »

Travailler dans une PME, c’est faire le “couteau suisse” constamment.

On est “au four et au moulin” comme dit l’adage.

Il est donc impossible de déployer des “grands projets” coûteux, avec des délais interminables et une technicité digne de la NASA…

Bref, il faut prioriser.

Et point de vue SEO, voici quelles seraient, pour moi, les deux priorités à se fixer pour améliorer son référencement naturel sur la durée :

1. Être obsédé du temps de chargement

Fournir à ses visiteurs une expérience “rapide” permet de faire une pierre deux coups.

Tout d’abord, vous gagnez en satisfaction utilisateur (qui n’a jamais pesté devant un site qui mettait 10 secondes à se charger ?) et vous améliorez significativement votre référencement naturel.

C’est pourquoi, vous devez TOUT faire pour assurer un temps de chargement le plus bas possible.

Pour cela, redimensionnez toutes vos images, “nettoyez” votre code, utiliser des tag containers, passez sur AMP, changer d’hébergeur si besoin, etc.

Pour avoir un site plus rapide, on n’en fait jamais trop.

2. Rédiger des articles invités

Engagez-vous à écrire un article invité toutes les 5 publications sur votre site.

Partons du principe que vous souhaitez améliorer votre visibilité sur Google… Vous avez donc une stratégie de contenu, n’est-ce pas ?

Car sans contenu frais, utile, à forte valeur ajoutée, difficile d’occuper les premières positions des moteurs de recherche sur le long terme !

Mais le référencement, ce n’est pas “que” écrire un super contenu.

C’est aussi obtenir des liens de qualité qui pointent votre site.

Pour se faire, imposez-vous une simple règle : tous les 5 articles que vous publiez chez vous, assurez-vous d’écrire un article invité sur un site en lien avec votre niche.

Cette rigueur opérationnelle vous garantira de construire au fur et à mesure un actif précieux de backlinks.

SEO - les astuces de rudy viard

Rudy Viard – Webmarketing Conseil : « Vérifiez que vous avez un site suffisamment robuste pour être compétitif et ne pas ruiner vos efforts ! »

Si vous avez initié une démarche SEO mais que – comme la majorité des PME – vous n’avez pas encore systématisé votre stratégie (donc que vous n’avez pas de process clairs pour générer des résultats), voici mes conseils :

1. Arrêtez d’optimiser “techniquement” votre site en touchant 2 balises titres et une description chaque mois.

Ce n’est pas ce qui permet aujourd’hui de générer du trafic de manière exponentielle (sous-entendu de sortir de la zone de 2000 ou 3000 visiteurs par mois).

2. Vérifiez que vous avez un site suffisamment robuste pour être compétitif et ne pas ruiner vos efforts par de mauvais choix techniques.

Pour cela, vous devez disposer :

  • D’un nom de domaine et d’un serveur.
  • D’un système pour publier des contenus sans passer par votre prestataire (WordPress fait parfaitement l’affaire : 70% de mes 275 000 visiteurs par mois proviennent du SEO).
    – D’un design simple, propre, adapté aux mobiles et tablettes.
    – De quelques extensions pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages et vous êtes partis.

3. Maintenant que nous sommes d’accord sur les fondations, rappelons les 3 principaux critères (parmi des milliers) pour référencer une page sur Google :

a. Vos Contenus

Google affiche en 1ère position de ses résultats les pages et contenus qui répondent le mieux à la question posée par l’internaute.

Être 1er sur Google nécessite donc de comprendre les problèmes qui touchent vos clients et de produire la meilleure réponse possible.

Donc ciblez, publiez, évaluez, optimisez, dupliquez et amplifiez ce qui fonctionne.

b. Vos Backlinks

Les liens externes (ou internes) restent un facteur déterminant pour remonter dans les classements.

Structurez logiquement votre site en faisant pointer logiquement vos contenus vers des pages complémentaires de votre site lorsque cela fait sens et battez-vous pour gagner des liens de qualité grâce aux relations presse ou en proposant des articles invités sur des blogs dans votre thématique…

c. Rankbrain

Rankbrain est l’algorithme qui permet à Google de s’améliorer en continu en fonction des réactions des utilisateurs.

Travaillez l’expérience utilisateur en améliorant vos temps de chargement ou encore la qualité et la richesse de vos contenus afin de donner satisfaction à votre audience et en parallèle envoyer des signaux positifs à Google.

Signaux qui permettront de monter dans les classements.

Je vous invite à aller plus loin en consultant mon guide du référencement.

SEO - les astuces de thomas cubel

Thomas Cubel – blog eponyme : « Il est primordial d’aller là où sont vos prospects, clients, amabassadeurs et de les aider ! »

Avoir des mauvais comportements sur son site peut être aujourd’hui catastrophique pour une PME qui compte sur le trafic SEO pour vivre.

En effet, de plus en plus de sites web se voient chuter progressivement sur quelques requêtes au fur et à mesure du temps juste à cause d’un mauvais positionnement en termes d’objectif, de réponse à la demande ou autre.

Ainsi, là où depuis plusieurs années nous pouvions compter sur la plupart des critères « mécaniques » du SEO (technique, contenu, popularité), il faut aujourd’hui connaitre de mieux en mieux sa cible pour choisir les requêtes avec les meilleures intentions en phase avec votre projet.

Par exemple, si vous vendez des bijoux de luxe, n’allez pas viser une requête (qu’elle soit généraliste ou plus précise) où 90% de la population qui la tapent n’a pas les moyens d’acheter, car une manœuvre d’évitement de votre résultat sera trop répétée par les internautes et à terme, cela vous fera chuter dans les SERPs pour non-réponse à la requête et son intention principale.

Aussi, je pense qu’il est maintenant primordial d’aller « là où sont vos suspects / prospects / clients / ambassadeurs » et de les aider.

Google est encore plutôt utilisé au quotidien, ce qui en fait un excellent levier, mais il existe aujourd’hui des tas de sites web et des plateformes sur lesquels vous pouvez être présents.

Cela améliore votre réseau, votre image de marque, votre présence générale et cela vous permet de ne pas tout mettre dans le même panier.

Ainsi, pensez au SEO, au SEA, à l’emailing, les réseaux sociaux… Mais pensez aussi à ces sites qui peuvent réellement engendrer de l’activité autour de votre marque, car cela a un impact SEO à terme.

En lien avec l’astuce ci-dessus, si votre marque est systématiquement repérée et « cernée » par les internautes, ils feront des bons comportements : ils savent qui vous êtes !

SEO - les astuces de françois goube

François Goube – OnCrawl : « Utilisez plusieurs sources de données et croisez-les pour guider vos actions SEO ! »

Le référencement naturel est devenu une affaire complexe, pilotée par des algorithmes dont nous n’avons pas toujours les détails.

Pour bien comprendre le fonctionnement de son site, les données dont nous disposons sont la clé de la réussite.

Utilisez plusieurs sources de données et croisez-les pour guider vos actions.

L’objectif est de comprendre comment les données SEO et les données de performance interagissent.

Ensuite, éliminez les erreurs qui correspondent à une baisse de performance SEO et appliquez les éléments liés aux pages qui réussissent à tout votre site.

astuces oncrawl referencement web
  • Est-ce que vos Landing Pages comportent des erreurs qui les empêchent de bien se positionner dans les résultats de recherche ?
  • Est-ce que les pages qui attirent le plus de monde sur votre site ont une caractéristique particulière ?
  • Est-ce que les pages que vous n’arrivez pas à faire apparaître dans Google sont visitées par les bots de Google ? Si non, est-ce qu’elles sont accessibles aux bots de Google ?
optimisez votre SEO en évitant les erreurs 404
Pages en 404 apparaissent moins souvent dans les résultats de recherche.

Gardez votre stratégie business sous les yeux.

Le référencement est un levier parmi d’autres dans votre plan marketing.

Il est donc important de faire le lien entre le SEO et le marketing au moment de la prise de décisions.

Vos données marketing vous aident à définir :

  • Les pages qui génèrent le plus de leads ;
  • Les pages qui sollicitent la plus d’interactions avec votre système de chat ;
  • Les pages produits avec le plus de marge commerciale ;
  • Les pages qui ciblent les services, groupes de personnes, ou zones géographiques prioritaires dans votre plan commercial ;
  • Les pages pour lesquelles vous investissez dans le référencement payant ;
SEO et Landing Page
Une fois optimisées, les landing pages commencent à attirer plus d’attention de Google.

Vos actions SEO se déclinent ensuite en fonction des pages à promouvoir.

Comme vous connaissez déjà vos priorités marketing, il est plus facile à comprendre l’urgence des problèmes SEO, selon les enjeux marketing qui sont impactés.

Et il est simple de justifier la priorisation d’une amélioration qui promet de doubler l’efficacité de vos pages clés les plus ROIstes.

SEO - les astuces de Olivier Duffez

Olivier Duffez – WebRankInfo : « Pour juger la qualité de votre site, Google se base sur l’ensemble des pages que vous lui demandez de faire indexer ! »

Ah ! On cherche souvent des astuces que les autres n’ont pas encore (trop) exploitées…

En voilà qui sont peu utilisées d’après ce que je peux voir sur les milliers d’audits SEO faits sur ma plateforme My Ranking Metrics.

La 1ère consiste à vérifier si vous avez des pages orphelines.

Il s’agit de pages qui sont consultables (si on connait leur URL) mais qui ne sont pas trouvables sur le site (en cliquant sur des liens).

Un peu comme une vidéo non répertoriée sur Youtube.

Pour les trouver, il vous faut un crawler et un sitemap exhaustif.

Faites un crawl de votre site (en suivant les liens) et répertoriez toutes les URL trouvées.

Comparez avec la liste située dans le sitemap.

Les pages dans le sitemap mais pas dans votre crawl sont des orphelines. Pour chacune :

S’il s’agit d’une page importante (par exemple une fiche produit), c’est grave !

Dans ce cas, comprenez pourquoi elle n’a aucun lien et corrigez le problème.

Complétez en ajoutant manuellement des liens sur d’autres pages internes ayant le même contexte sémantique.

Les pages verront leur référencement s’améliorer !

S’il s’agit d’une page qui n’aurait pas dû exister, désindexez-la puis supprimez-la.

Pour automatiser ce process, essayez mon outil RM Sitemaps.

La seconde consiste à profiter du printemps pour faire un nettoyage sur votre site. Cela dit, cette astuce marche à toutes les saisons 🙂

Pourquoi ?

Simplement car depuis longtemps (au moins Panda, 2011), pour juger la qualité de votre site, Google se base sur l’ensemble des pages que vous lui demandez de faire indexer.

Dit autrement, vous avez peut-être des vieilles pages qui étaient mal faites, avec une très faible valeur ajoutée, mais que vous avez laissées sur votre site malgré tout.

Ça serait dommage qu’elles tirent par le bas les bonnes pages.

J’appelle ça des zombies !

Des pages qui sont souvent “pourries” et qui ne génèrent pas de trafic et sont rarement vues.

Bref, repérez-les puis vérifiez que vous leur avez donné toutes les chances (pourtant) d’être performantes.

Celles qui sont irrécupérables doivent être supprimées, mais le but c’est de mettre à jour les contenus pour rehausser la qualité globale du site. Chaque article en ligne sur votre site doit être de top qualité.

SEO - les astuces de Daniel Roch

Daniel Roch – SeoMix : « Mettez-vous à la place de vos prospects et posez-vous une question simple : quels sont leurs besoins et comment les expriment-ils ? »

Pour qu’une PME se démarque et améliore le référencement de son site internet, il existe plusieurs moyens.

Inutile de se battre d’un point de vue financier car les grands groupes auront plus de moyens.

Il faut donc être plus efficace et malin.

La première astuce SEO est assez simple : travailler sa visibilité locale.

Votre référencement local passe par plusieurs choses :

  • Avoir un lien depuis les sites de ses partenaires et clients ;
  • Avoir une fiche Local Business complète (adresse, horaires, photos) et surtout, la faire vivre avec des avis clients et des publications fréquentes ;
  • Trouver les sites locaux pour référencer son activité : Yelp, JusteACôté, LesHoraires, etc. ;
  • Pensez aussi aux sites spécifiques à votre emplacement géographique ou à votre métier : le site de la CCI, de la mairie, de la branche professionnelle, etc. ;

Une fois cette étape réalisée, la deuxième astuce SEO est simple elle-aussi.

Mettez-vous à la place de vos prospects et posez-vous une question simple : quels sont leurs besoins et comment les expriment-ils dans un moteur de recherche ?

Une fois la réponse trouvée, publiez un article sur le sujet.

Mais ne faites pas semblant : votre publication doit être exhaustive et pertinente.

Vous devez devenir LA référence sur le sujet traité.

Ensuite, à vous de le diffuser et d’en parler sur les sites de votre thématique (essayez de ne pas être trop en mode « je me fais de la pub » mais plutôt « je vous donne le lien de notre publication car elle répond à votre besoin).

Dernière astuce, démarquez-vous !

Rien n’est plus facile que d’obtenir des liens et de rédiger des contenus quand notre offre se démarque de la concurrence.

On peut ainsi avoir plus facilement des citations dans la presse, des partages sociaux ou encore des liens naturels sur d’autres sites

Mais il faut se creuser la tête.

Je vous conseille d’ailleurs l’excellent ouvrage « Stratégie Océan Bleu » qui peut vous donner quelques pistes de travail sur cette thématique de la différenciation.

SEO - les astuces de Ludovic Salenne

[Bonus] Ludo – SLN Web : « La voix va révolutionner le référencement. Préparez votre site web pour la recherche vocale ! »

D’ici l’année prochaine, la voix représentera la moitié des recherches effectuées sur Google.

Or, vous le savez, on ne recherche pas de la même manière par écrit qu’à l’oral.

À l’oral, on est généralement plus pressé et attendons une réponse claire et concise à notre question.

Pour répondre à ce nouveau comportement de recherche et optimiser pour les années à venir le référencement de votre site internet, je vous recommande de mener les actions suivantes :

D’abord, il vous faudra optimiser vos pages web pour la position 0 sur Google.

Je vous donne toutes les clés ici.

Ensuite, vous pouvez créer une page FAQ sur votre site internet répondant aux questions que peuvent se poser vos clients et vos prospects dans leur réflexion d’achat.

D’autres astuces déjà citées dans cet article sont indispensables :

  • Optimiser la vitesse de chargement ;
  • Sécuriser la navigation avec un certificat SSL ;
  • Travailler votre référencement local ;

Vous serez ensuite armé pour répondre aux fameux « Ok Google ! » et « Dis Siri ! ».

SEO - les astuces de Seb

[Bonus 2] Seb – SLN Web : « Le service commercial a un rôle à jouer dans le SEO si vous voulez en faire une stratégie rentable ! »

Être premier sur Google c’est bien.

Mais quelle est la finalité de tout ça ?

Générer des Leads ? Gagner des clients ? Développer votre chiffre d’affaires ?

On est d’accord là-dessus !

Le référencement de votre site internet doit vous permettre d’attirer des visiteurs de qualité pour les convertir en Leads qualifiés et matures.

Autrement dit, votre stratégie SEO doit vous permettre de générer des Leads qui seront convertis en clients par les commerciaux.

C’est la condition sine qua non pour tirer du ROI de vos actions de référencement.

Dans cette démarche, il est alors essentiel que vous intégriez vos commerciaux dans votre réflexion stratégique.

Ils sont en contact constant avec vos clients et prospects.

Les commerciaux connaissent par cœur leurs attentes, leurs problématiques, besoins et comportements.

De l’or pour votre SEO !

Pour aller plus loin, téléchargez la nouvelle édition de notre guide du référencement web :

Nouveau call-to-action