Call-to-Action : 9 exemples inspirants

Un Call-to-Action (CTA) est un élément central pour générer des leads. Sans CTA, pas de leads et pas de retour sur investissement. Sans CTA, votre site internet ne sert à rien. Créer un Call-to-Action optimisé est crucial pour vous. Comment faire ? Voici 9 exemples de Call-to-Action à suivre !

C’est quoi un Call-to-Action ? Définition

Un Call-to-Action, c’est littéralement un bouton d’appel à l’action.

En clair, un Call-to-Action est un bouton dont la mission est d’inciter l’internaute à réaliser l’action souhaitée.

Les Call-to-Action (CTA) les plus connus sont sans doute les fameux – vu, vu et revus – « Abonnez-vous », « s’inscrire », « Acheter » ou encore « Ajouter au panier ».

Dans le contexte de la génération de leads, j’aime assez compléter la définition du Call-to-Action comme suit :

« Un Call-to-Action est un bouton d’appel à l’action contextualisé incitant l’internaute à cliquer pour bénéficier d’une offre en contrepartie d’un formulaire rempli ».

On peut intégrer un CTA sur une page web, un e-mailing ou encore une communication sur les réseaux sociaux.

Comment créer un Call-to-Action parfait ?

Voici 9 exemples de Call-to-Action inspirants !

9 exemples de Call-to-Action efficaces

Créer un Call-to-Action visible et incitatif

Un Call-to-Action efficace est un CTA visible et incitatif.

Concrètement, votre Call-to-Action doit attirer l’internaute et inciter l’internaute à réaliser l’action que vous souhaitez.

Dans le cadre de la génération de leads, vous souhaitez que l’internaute clique sur le Call-to-Action pour remplir un formulaire.

Voici 3 exemples de Call-to-Action visibles et incitatifs :

1. L’exemple PayPlug

un exemple de CTA - Payplug

J’aime vraiment la vision de Pauline Parizot, responsable Marketing chez Payplug, qui mise sur la simplicité pour chacune des actions de sa stratégie Marketing Digital.

C’est aussi le cas pour leurs Call-to-Action.

Dans cet exemple, on constate que les 3 Call-to-Action sont visibles et transmettent très clairement la valeur ajoutée d’un clic.

Sur le premier CTA, par exemple, on reçoit une checklist pour faire de nos visiteurs nos meilleurs clients.

L’intitulé des Call-to-Action est clair, on sait à quoi s’attendre.

2. L’exemple Salesforce

exemple cta salesforce

Un Call-to-Action est indispensable pour gagner des abonnés à votre newsletter.

Dans cet exemple de CTA, Salesforce joue la simplicité.

Le Call-to-Action est visible, clair et décrit clairement ce qui va se passer.

En cliquant sur le Call-to-Action, nous nous abonnons à la newsletter Salesforce et nous la recevrons tous les 15 jours !

Un exemple de CTA Simple et efficace.

3. L’exemple Welcome to The Jungle

exemple cta WTTJ

Un Call-to-Action peut également prendre la forme d’une Pop-Up qui s’ouvre sur votre site internet suite à un élément déclencheur.

Le plus connu est la Pop-up qui s’ouvre quand vous vous apprêtez à quitter un site internet.

Dans cet exemple Welcome to The Jungle, le Call-to-Action arbore un code couleur qui se détache bien de leur site internet.

De plus, cet exemple de Call-to-Action propose une accroche originale pour inciter l’internaute à commander le magazine.

Beau travail d’Elsa Groschaus et son équipe Marketing.

Créer un Call-to-Action qui annonce la valeur ajoutée

Un bon Call-to-Action est visible et incitatif. Mieux, il transmet en un coup d’oeil la valeur ajoutée du clic.

En clair, votre CTA doit permettre à l’internaute de comprendre en un coup d’œil le profit qu’il tirera d’un clic.

Voyons 3 exemples de Call-to-Action qui traduisent bien leur valeur ajoutée :

4. L’exemple Livestorm

exemple cta livestorm

Quand on arrive sur la page d’accueil de Livestorm, Gilles Bertaux – le CEO – et son équipe vous propose de tester gratuitement leur logiciel de webinaire sans téléchargement.

Gratuitement. Sans téléchargement.

Cet exemple de Call-to-Action présente très simplement la valeur ajoutée.

Le vert dénote bien avec le bleu omniprésent sur le site internet, rendant le Call-to-Action immanquable.

5. L’exemple Fnac

exemple cta fnac

Un Call-to-Action est un élément clé pour créer un Emailing efficace.

Dans cet exemple de CTA, la Fnac respecte les bonnes pratiques.

L’E-mailing a pour objectif de nous faire commander le dernier smartphone de chez Samsung.

Le Call-to-Action en blanc sur noir est visible, il est incitatif et décrit clairement la valeur ajoutée.

En pré-commandant le smartphone, nous bénéficierons d’une paire d’oreillettes bluetooth !

6. L’exemple Textmaster

exemple cta textmaster

Les articles de blog sont d’excellents moyens de générer des leads.

Cependant, pour générer des leads avec un article de blog, il est indispensable d’y intégrer un Call-to-Action.

C’est ce que fait très bien Textmaster.

Dans cet exemple de Call-to-Action très visible, on comprend qu’en cliquant, on récupérera un livre blanc.

Créer un Call-to-Action contextualisé

Avec les 6 exemples de Call-to-Action précédent, vous avez de quoi créer un bouton efficace.

Pour optimiser vos résultats, vous allez devoir passer à l’étape supérieure : la contextualisation.

Pour faire simple, il est important de comprendre qu’un internaute est plus ou moins engagé avec vous et plus ou moins mature dans sa réflexion d’achat.

Proposer d’acheter un produit à une personne qui n’en ai qu’au début de sa réflexion ne fait pas sens.

Idem pour une demande de devis ou une demande de démo.

Une personne qui visite un article de blog est moins engagée qu’une personne qui visite votre page des prestations.

Le Call-to-Action ne peut donc pas être le même sur ces deux pages.

Dans tous ces cas, les attentes de l’internaute changent et les efforts qu’il acceptera de réaliser aussi.

Vous devez donc adapter vos Call-to-Action à la nature des pages de votre site internet.

Voici 3 exemples de CTA contextualisés :

7. L’exemple Hubspot

Hubspot est un exemple en matière d’Inbound Marketing.

Les Call-to-Action d’Hubspot sont parfaitement contextualisés.

Le CTA en exemple est intégrer dans un article qui donne des astuces pour réussir ses emailings.

Une personne qui visite cet article n’est a priori pas dans une démarche d’achat d’un logiciel de Marketing Automation comme Hubspot.

Du coup, plutôt que de proposer une démo ou un devis – ou pire d’acheter le logiciel – Hubspot propose au lecteur de télécharger un guide autour de l’Emailing.

8. L’exemple Sellsy

exemple call-to-action Sellsy

Contrairement à l’exemple du Call-to-Action Hubspot précédent, celui-ci se trouve sur la page Tarifs du site de Sellsy.

Autrement dit, une personne qui visite cette page est normalement bien plus engagée que sur un article de blog.

Elle est probablement dans une démarche d’achat.

Proposer un essai gratuit ou une démo fait totalement sens. Cet exemple de Call-to-Action traduit parfaitement l’importance d’intégrer le niveau de maturité du visiteur pour convertir plus souvent.

9. L’exemple SLN Web

Pour conclure avec cette liste d’exemples de Call-to-Action, je ne pouvais pas nous oublier.

Si vous êtes un lecteur assidu de notre blog, que vous êtes abonné à notre newsletter ou que vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que nous utilisons pleinement les Call-to-Action.

Dans cet article, nous vous donnons des astuces pour créer un Call-to-Action efficace.

Je pense que vous n’êtes pas du tout dans l’optique de faire appel à une agence comme la nôtre pour vous accompagner dans votre Marketing Digital ?

(Bon si c’est le cas, vous n’aurez qu’à cliquer ici Haha !)

Du coup, je vais plutôt intégrer un Call-to-Action vous proposant de télécharger notre guide de la Génération de Leads !

Il est visuel, incitatif et contextualisé.

Nouveau call-to-action
 

8 techniques avancées pour vos CTA

Comme nous l’avons vu : les boutons d’appel à l’action font partie des éléments les plus importants de votre site Internet. En effet, le Call-to-Action est le point de départ de votre tunnel de conversion.

Selon Marketing Experiments, pour qu’un visiteur clique sur un CTA, le contenu sur lequel vous le proposez doit :

  1. Attirer l’attention du lecteur
  2. Créer une connexion avec lui
  3. Soulever une de ses problématiques clés
  4. Susciter l’intérêt
  5. Laisser un suspense
  6. Générer un élan

Comment réunir tous ces éléments ? Après les 9 exemples vus précédemment, voyons 8 techniques pour aller plus loin.

1. Rédigez l’action à la première personne

Les mots que vous choisissez d’utiliser pour vos CTA sont importants. ContentVerve a constaté une augmentation de 90 % du taux de clics en utilisant une formulation à la première personne.

Cette formule inclut directement les visiteurs, ils sentent ainsi que vous avez compris leur besoin. En vous tenant à la première personne, vous créez un climat de confiance et suscitez l’enthousiasme du visiteur par l’appropriation.

Dans cet exemple, le call-to-action aurait pu être « Télécharger le mini-guide », mais l’entreprise a choisi une phrase à la première personne, plus percutante :

Exemple Call-to-Action optimisé pour taux de clic 2

2. Utilisez les CTA intelligents

La personnalisation de vos CTA peut augmenter votre taux de conversion de 202 %. L’idée ici est de bien contextualiser votre Call-to-Action en fonction de vos visiteurs, de leur niveau de maturité ou encore de leur secteur d’activité.

Ici un exemple : la page d’accueil de Google Ads utilise cette technique avec un appel à l’action destiné uniquement aux professionnels marketing.

Exemple Call-to-Action optimisé pour taux de clic 3

Pour aller plus loin ici, vous pouvez utiliser une fonctionnalité de Call-to-Action intelligent proposée dans certains logiciels de Marketing Automation.

Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez prévoir différents CTA. L’outil affichera alors le meilleur en fonction du visiteur concerné et des informations dont vous disposez.

3. Placez-les aux endroits stratégiques

Nous lisons de haut en bas et de gauche à droite. Ce qui crée des emplacements logiques pour les boutons CTA. Les appels à l’action placés vers le bas ou à droite du contenu sont plus performants que les autres.

Par exemple, il est préférable de placer un bouton “S’inscrire maintenant” à un endroit où l’utilisateur le trouvera après avoir lu des informations sur votre événement, et non avant.

Dites-vous qu’il faut à tout prix éviter aux utilisateurs de revenir en arrière pour agir.

4. Essayez la psychologie inversée

Voilà un CTA qui fonctionne particulièrement bien, car il va toucher directement aux émotions du visiteur. L’idée est de lui montrer ce qu’il va gagner s’il clique sur le bouton, mais aussi ce qu’il risque de perdre s’il ne se convertit pas !

Par exemple, l’utilisateur va faire face à une question simple : “Voulez-vous obtenir plus de trafic sur votre site internet ?“. Au lieu d’avoir simplement « oui » et « non » en proposition, les options seront : “Oui, je veux plus de trafic” ou “Non, j’ai assez de trafic“.

En lisant cela, le prospect s’arrête et réfléchit à l’opportunité qu’il refuse, au lieu de cliquer simplement sur “non” pour rejeter la fenêtre contextuelle.

Ci-dessous, vous avez un exemple concret d’un site qui s’adresse aux spécialistes du marketing.

Évidemment, ils souhaitent tous connaître les dernières tendances dans leur secteur, surtout que le domaine du marketing évolue très vite. Dans ce cas, il est difficile de cliquer sur le bouton « non »…

Exemple Call-to-Action optimisé pour taux de clic 4

5. Adoptez une couleur qui percute

La couleur de votre bouton est importante.

En général, les boutons verts et oranges sont considérés comme les plus performants.

Cependant, cela dépend de la conception de votre site, de votre secteur d’activité et de votre audience. Dans tous les cas, la couleur des CTA doit être unique. La teinte choisie devra se démarquer de votre charte graphique et servir uniquement aux appels à l’action.

Le but est de faire en sorte que vos prospects identifient immédiatement l’endroit où ils doivent cliquer.

Apple l’a compris et a mis ici ses appels à l’action en bleu sur un fond noir pour les distinguer des autres éléments de la page. D’ailleurs, le bleu est une couleur qu’on retrouve uniquement sur les boutons :

Exemple Call-to-Action optimisé pour taux de clic 6

6. Ajoutez des éléments de réassurance

Parfois, il suffit d’une petite précision pour convertir les visiteurs ! Sous le bouton, vous pouvez ajouter une ligne d’information supplémentaire dont le but est de rassurer l’internaute.

Cette pratique est courante avec les essais gratuits. Par exemple, vous pouvez avoir un CTA qui dit “Commencez votre essai gratuit” et, en dessous, une ligne qui indique “Essai de 30 jours, aucune carte de crédit requise“.

Le fait qu’aucun moyen de paiement n’est demandé est rassurant. Cela lève une barrière psychologique et un frein à la conversion.

Vous pouvez aussi ajouter des chiffres-clés comme : « les utilisateurs constatent une augmentation de 40 % de leurs résultats après inscription » ou « 90% de clients satisfaits par notre outil ! ».

7. Misez sur l’urgence

Créer un sentiment d’urgence ou de rareté est une astuce bien connue et efficace pour stimuler les conversions. Les CTA ne dérogent pas à la règle !

Vous pouvez indiquer une date limite pour profiter d’une offre, voire mettre un compte à rebours pour susciter encore plus l’urgence.

Veillez simplement à ce que votre appel à l’action soit situé juste à côté de l’élément temporel, comme ici :

Exemple Call-to-Action optimisé pour taux de clic 10

8. Effectuez des tests A/B

Si vous venez de créer votre landing page ou de refondre votre webdesign, pensez à mener des tests A/B. Ces derniers vont vous aider à trouver le format, la couleur, la légende et l’emplacement qui génère le plus de conversions.

Par contre, ne modifiez pas plusieurs éléments à la fois, mais comparez les variables une par une.

Dès que vous avez trouvé le combo gagnant, ne vous reposez pas sur vos lauriers. Les usages numériques fluctuent, comme les préférences du marché. Analysez toujours les performances de vos CTA pour repérer (et corriger) une éventuelle baisse de résultats.

La création d’un CTA efficace ne doit pas être un processus complexe. Dans de nombreux cas, l’option la plus évidente et la plus logique est souvent la plus performante !

Néanmoins, si votre taux de conversion n’est pas à la hauteur de vos attentes, tester plusieurs techniques de cet article peut vous aider à améliorer vos clics !

Si vous souhaitez générer plus de Leads avec votre site internet, ce guide devrait vous plaire :

Nouveau call-to-action