Comment améliorer votre taux de clics (CTR) sur Google !

Les pages de votre site internet sont bien référencées, mais vous générez très peu de trafic ? C’est que votre CTR (Click Through Rate) est trop faible ! Voyons comment remédier à ça !

Vous avez travaillé pendant des mois pour améliorer votre référencement naturel, et malgré tout votre trafic ne décolle pas ?

Si votre stratégie SEO est bonne et qu’elle a été correctement appliquée, alors vous devriez constater un bon positionnement de vos pages sur les requêtes que vous avez ciblées.

Seulement, même avec un très bon ranking dans les résultats de recherche, les internautes ne cliquent pas tous sur votre lien. Votre potentiel de trafic dépend alors de votre taux de clics.

Voyons plus en détail ce qu’est le taux de clic, pourquoi il est crucial de l’améliorer et comment le faire très simplement !

Définition et calcul du taux de clic

Vous pouvez trouver le taux de clics sous l’acronyme TDC ou plus souvent dans sa version anglophone CTR pour Click Through Rate.

Le taux de clics lorsque l’on parle de référencement, c’est le ratio entre :

  • le nombre de fois où une page a été proposée dans les résultats de recherche (= nombre d’impressions)
  • le nombre de fois où elle a été cliquée (= nombre de clics).

Et cela indépendamment de si votre page s’affiche en page 1 ou 250.

CTR = (nombre de clics / nombre d’impressions) x 100

Prenons un exemple concret :

Vous avez une page qui parle des meilleurs vélos électriques pliants.

Elle a généré 40,000 impressions le mois dernier, toutes requêtes confondues (“vélos électriques pliables”, “avis vélos pliants”, “meilleurs vélos électriques”…)

Dans le même laps de temps, cette page a été cliquée 800 fois au total sur ces requêtes.

Alors votre taux de clics est de : (800 / 40 000) x 100 = 2%

Vous pouvez aussi calculer un taux de clic par requête pour affiner vos indicateurs de performance.

Si on prend le même exemple :

Le mois dernier sur la requête “avis vélos pliants” votre page a généré 2 500 impressions pour 80 clics.

Alors votre CTR sur cette requête est de (80 / 2 500) x 100 = 3,2%

Le taux de clics est utilisé dans de nombreux autres cas et se calcule de la même manière. Il faudra remplacer le nombre d’impressions dans les résultats de recherche par la variable qui vous intéresse.

On peut ainsi par exemple calculer le CTR d’une campagne Google Ads en calculant le nombre d’affichages de l’annonce par rapport au nombre de clics générés.

Sur votre site internet, le taux de clic de vos call-to-actions sera le ratio entre le nombre de vues de la page et le nombre de clics sur le CTA.

Quelques chiffres clés sur le CTR

Une étude menée sur plus de 5 millions de recherche et près de 900 000 pages web révèle des éléments clés à prendre en compte pour votre site web :

Le premier résultat Google a un taux de clics moyen de 31,7%

le taux de clics moyen en fonction des positions dans Google
Le premier résultat génère donc plus de 10 fois plus de clics que le 10ème résultat !

Le top 3 des résultats Google obtient 75,1% des clics

75% des clics sont obtenus par les 3 premiers résultats sur Google
En n’étant pas présent dans le top 3, vous passez donc à côté des 3/4 des clics !

Si l’on analyse ce chiffre, on peut dire que chercher à se positionner sur la première page de Google n’est pas un si bon objectif en SEO ! Il faudra plutôt viser le top 3 pour obtenir des résultats importants.

Gagner une place sur Google rapporte en moyenne 30,8% de clics en plus

Variation du taux de clics selon l'évolution des positions dans les résultats Google
Gagner une place grâce au référencement naturel quand vous êtes entre la 7ème et la 4ème place vous permettra d’exploser votre taux de clics.

Voilà pourquoi on ne doit jamais cesser de mettre en place des actions pour améliorer notre ranking, même une fois présent sur la première page. Si gagner des places boostera votre trafic, à l’inverse, en perdre au profit de vos concurrents vous fera perdre beaucoup de visiteurs !

Les gains en bas de page sont relativement faibles, en revanche une fois passé la 8ème position, chaque progression devient très intéressante !

Si ce n’était toujours pas le cas, ces chiffres devraient achever de vous convaincre de bien optimiser votre référencement pour truster les premières places sur les résultats de Google !

Ces chiffres restent des moyennes. Parfois, même avec un excellent positionnement, votre CTR sera plus faible qu’espéré.

Voyons donc comment résoudre ce problème pour tirer au maximum profit de votre ranking sur Google en améliorant votre taux de clics !

Comment améliorer votre taux de clics ?

Comme je le disais, un bon positionnement n’assure pas toujours un taux de clics optimal. Pourquoi ? Car votre lien n’est pas assez mis en valeur dans les résultats de recherche. Il n’incite pas les internautes à cliquer.

Nous ne parlerons pas ici des données structurées, qui permettent d’obtenir des résultats enrichis qui offrent une meilleure visibilité aux résultats (étoiles, notes des avis, prix, etc). Cette partie sera traitée dans un article séparé, car elles nécessite davantage de maitrise technique.

Nous nous concentrerons ici sur les deux éléments majeurs qui impactent votre taux de clics : la balise title et la metadescription.

Et en plus, c’est très simple à optimiser !

Balise title et metadescription, c’est quoi ?

exemple de metadescription et balise title sur un résultat de recherche
Voici l’anatomie d’un résultat de recherche sur Google

La balise title et la metadescription sont avec l’url de la page, les 3 éléments qui composent un résultat de recherche standard (hors données structurées ou résultat enrichi).

Qu’est-ce que la balise title ?

La balise title c’est le titre de votre page tel que vous souhaitez le faire apparaître sur Google.

Son contenu peut être différent ou non du titre de la balise H1 de la page. Dans tous les cas, il faut bien remplir les deux.

Mise à jour : Google a fait évoluer sa manière de traiter les balises Title et se réserve le droit de la modifier pour la faire davantage correspondre à la requête de l’utilisateur.

C’est également le contenu de la balise title qui s’affiche en titre dans les onglets actifs de votre navigateur.

Sur des CMS comme WordPress, la balise peut être facilement renseignée avec l’éditeur de page classique, ou bien avec des plugins comme All in One SEO ou Yoast SEO.

Qu’est-ce que la metadescription ?

La metadescription c’est le court texte qui s’affiche en dessous de la balise title. Elle ne s’affiche qu’ici.

Elle se modifie au même endroit que la balise title, que vous utilisiez l’éditeur classique de votre CMS ou un plugin.

Dans certains cas, Google peut changer automatiquement votre metadescription pour mieux correspondre à certaines requêtes tapées par les utilisateurs. Un extrait de votre article intégrant la requête sera alors utilisé temporairement en tant que metadescription.

Dans le cas où vous avez oublié de remplir la balise de metadescription, Google procédera de la même manière et en générera une pour vous.

5 astuces pour optimiser le taux de clics de votre balise title

✅ Ne dépassez pas les 60 caractères

Google affiche environ 60 caractères pour la balise title dans ses résultats de recherche. Au-delà de cette limite, votre titre risque d’être tronqué !

Selon la même étude que dans la partie précédente : les titres entre 15 et 40 caractères ont un taux de clics supérieur de 8,6% par rapport aux autres.

✅ Incluez des chiffres

Les titres contenant des chiffres ont de meilleurs CTR !

Exemples :

  • 5 astuces pour (…)
  • Top 10 des meilleurs (…)
  • 3 raisons pour lesquelles choisir (…)

✅ Ajoutez une date

Si vous proposez des contenus pour lesquels la date de diffusion est importante, pensez à le préciser dans la balise title.

Exemples :

  • Le guide 2021 de (…)
  • Étude : Les (…) en septembre 2021

✅ Utilisez des verbes d’action

Votre balise title doit pousser les internautes à l’action. Utiliser des “power words” augmente votre taux de clics de 13,9% en moyenne.

Exemples :

  • Découvrez le classement des (…)
  • Téléchargez le guide sur (…)
  • Améliorez votre (…)

✅ Tournez-le sous forme de question

Les titres sous forme de questions génèrent 14,1% de clics supplémentaires.

Exemples :

  • Découvrez le classement des (…)
  • Téléchargez le guide sur (…)
  • Améliorez votre (…)
  • Achetez (…)

Vous pouvez bien évidemment combiner ces astuces pour créer des titres encore plus percutants ! Et comme on n’oublie pas le SEO, pensez bien à intégrer votre mot clé principal dans votre balise title !

Et l’optimisation de la metadescription dans tout ça ?

Pour la metadescription, il y a beaucoup moins de règles.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’environ 160 caractères s’afficheront sur la page de résultats. Au-delà, votre texte sera tronqué et des points de suspension apparaîtront.

En soi, dépasser cette limite n’est pas grave. Le texte en trop ne sera simplement pas lu par les internautes.

Contrairement à un mythe SEO qui perdure, il a été prouvé que la metadescription n’a que très peu, voire aucun poids pour votre référencement naturel.

Son seul intérêt est d’aider à inciter au clic.

Pour cela, il est recommandé de la rédiger sous la forme d’une accroche avec un verbe d’action qui incite au clic tout en rassurant l’internaute sur ce qu’il va trouver sur la page.

Rédigez-la comme vous tourneriez une accroche publicitaire ou un post sur les réseaux sociaux par exemple !

Maintenant vous savez tout sur le taux de clics et comment l’améliorer ! Comme nous l’avons vu, le CTR est fortement lié au positionnement sur les résultats de recherche Google.

Alors si vous avez besoin d’améliorer votre SEO, consultez notre guide complet !

guide pour bien referencer son site internet