C’est quoi une intention de recherche en SEO ?

Vous souhaitez développer du trafic qualifié sur votre site web dans le but de générer des leads ? Ne vous focalisez pas uniquement sur les mots-clés mais répondez plutôt aux intentions de recherche des internautes !

Lorsque l’on travaille son référencement naturel (SEO), il arrive parfois des situations très frustrantes.

Vous est-il déjà arrivé de passer des heures à créer et rédiger le contenu parfait, pour finalement constater qu’il ne se positionne pas du tout sur les mots-clés attendus ?

Nous oui.

Mais pourquoi ?

La réponse la plus probable est que les mots clés que vous avez choisis ne correspondent pas à l’intention de recherche de l’internaute.

Au sommaire de cet article nous verrons :

1 – Qu’est-ce qu’une intention de recherche en SEO ?
2 – Pourquoi l’intention de recherche est capitale en SEO ?
3 – Les 4 catégories d’intentions de recherche
4 – Comment trouver des intentions de recherche pertinentes sur lesquelles se positionner ?

Qu’est-ce qu’une intention de recherche en SEO ?

On peut définir l’intention de recherche comme étant l’objectif principal d’un internaute qui a tapé une requête sur Google.

Prenons un exemple :

Si je tape “avis meilleurs vélos électriques Rouen“, mon intention de recherche est différente de la requête “convertir vélo électrique Rouen” ou “abonnement vélo électrique Rouen“.

Je n’ai pas le même objectif sur ces 3 requêtes et les pages qui me seront proposées par Google seront bien différentes pour chacune.

Pourtant, elles sont toutes sur la même thématique (le vélo électrique) et ont même le mot-clé “vélo électrique Rouen” en commun.

Dans cet exemple, l’intention de la première requête est un besoin de sélectionner et comparer différents modèles avant l’achat. Dans la seconde, on souhaite savoir comment transformer un vélo standard en vélo électrique. Et pour la dernière, on s’intéresse plutôt à de la location.

Si vous rédigez un contenu en vous focalisant uniquement sur vos mots clés sans tenir compte de l’intention de recherche à laquelle vous souhaitez répondre, vous allez impacter négativement votre SEO.

Voyons pourquoi dans cette seconde partie !

Pourquoi l’intention de recherche est capitale en SEO ?

Parce que vous allez dans le sens de Google

Réfléchissons un peu. Quel est l’objectif de Google ?

Si vous êtes marketeur comme moi, vous allez me répondre que c’est de nous compliquer la vie en nous faisant tous jouer à un jeu sans nous filer les règles qui vont avec.

Mais pour le commun des mortels, Google c’est avant tout un outil qui permet d’obtenir une réponse fiable en un minimum d’efforts.

Et si Google en est là aujourd’hui, c’est parce que son fonctionnement s’est toujours attaché à cet objectif : proposer la meilleure réponse à n’importe quelle requête.

Au fur et à mesure de son existence, l’algorithme a évolué pour devenir de plus en plus efficace.

Au début du référencement web, il suffisait simplement de blinder une page avec une tonne de mots clés pour truster les premières positions.

Tout ça a changé, et Google analyse toujours plus finement les sites et pages web pour décider de leur positionnement sur une requête.

Pour améliorer son positionnement dans les moteurs de recherche

Si un utilisateur lance une recherche mais ne clique sur aucun des résultats, puis relance une nouvelle recherche, alors Google comprend que l’intention de recherche n’est pas satisfaite et c’est un échec pour lui.

Comme Google n’aime pas se tromper, il aura tendance à ne plus proposer les résultats qui ne génèrent pas de clics si un certain nombre d’utilisateurs reproduit le comportement sur des requêtes similaires.

De la même façon, il sera en mesure de juger la pertinence de votre page par rapport à une requête si votre page génère des clics sur les pages de résultats. C’est ce qu’on appelle le CTR ou taux de clic. Plus il est élevé, meilleurs seront les signaux.

Mais ce n’est pas tout ! Une fois arrivé sur votre page, le comportement de l’internaute aura lui aussi un impact. Si la personne quitte la page sans effectuer la moindre action (ce qu’on appelle un rebond), puis consulte un autre résultat, alors Google considérera également que l’intention de recherche n’a pas été satisfaite.

Plus le temps passé et le nombre de pages consultées lors d’une visite est important, plus les signaux sont favorables.

Il est donc important de ne pas chercher à tout prix à se positionner sur l’ensemble des requêtes possibles sur un mot clé défini, mais bien de viser une intention de recherche précise.

De cette manière, vous allez fortement réduire les risques qu’une page envoie trop de mauvais signaux à Google et que cela contribue à dégrader sa capacité à être affichée en bonne position dans les résultats.

Et si votre page envoie de bons signaux, ce sont des opportunités supplémentaires de gagner et conserver de meilleures positions !

Pour optimiser la conversion sur votre site internet

Si vous n’êtes pas familier avec le concept de parcours d’achat en ligne, je vous invite à consulter l’article : Comprendre le parcours d’achat pour générer plus de leads.

En synthèse, le parcours d’achat en ligne c’est ça :

le parcours d'achat en marketing digital
Pour rappel, les 3 phases du parcours d’achat : Awareness, Consideration, Decision

Le problème lorsque l’on crée du contenu pour le référencement, c’est que l’on a tendance à penser mots clés plutôt qu’intention de recherche.

Si vous avez une stratégie SEO c’est probablement que vous travaillez votre acquisition de trafic. Et c’est très bien. Mais négliger les intentions de recherche c’est passer à côté de la conversion de ce trafic.

Comme vu précédemment, Google cherche à ce qu’un visiteur passe du temps et réalise des actions sur votre page web. Vous jouez donc dans le même camp !

Pour attirer puis faire rester les visiteurs sur votre site en vue de le convertir, vous devez créer des contenus qui répondent à un maximum d’intentions de recherche relatives à votre activité. Mais attention ! Chaque contenu doit être spécifique et se placer sur une seule intention de recherche à la fois !

Penser intention de recherche c’est aussi un bon moyen de s’assurer que toutes les phases du parcours d’achat sont couvertes par vos contenus. De cette manière, vous allez attirer un maximum de trafic et créer des tunnels de conversion efficaces pour les convertir en leads !

Les 4 catégories d’intentions de recherche

On a l’habitude de dire qu’il existe 4 types d’intentions de recherche en fonction des requêtes. Mais dans la réalité, une même intention peut tout à fait rentrer dans plusieurs catégories à la fois.

#1 – La requête informationnelle

C’est le type de requête le plus répandu. Ici l’internaute recherche comme son nom l’indique une information.

Ce sont principalement des requêtes sous forme de questions basiques ou de mots-clés très larges. On y trouve par exemple des recherches sur des personnes, des adresses, des concepts, etc.

Si l’on se place dans le parcours d’achat en ligne, on sera ici plutôt sur un prospect en phases Awareness ou Consideration.

Exemples de requêtes informationnelles :

  • Jean-Paul Belmondo
  • Date sortie série Star Wars Kenobi
  • Fonctionnement vaccin arn messager
  • Adresse Préfecture Le Havre

#2 – La requête commerciale / préférentielle

Cette fois, l’utilisateur est dans une démarche commerciale et va chercher à se renseigner avant un potentiel acte d’achat.

Parmi ces requêtes, on aura par exemple des demandes de comparatifs entre des offres concurrentes, des avis sur un produit ou service ou encore des recherches sur l’entreprise ou la marque.

On peut également y ajouter toutes les recherches localisées, même lorsqu’elles n’intègrent pas de noms de marques ou de produits., comme par exemple : “location véhicule utilitaire Bordeaux“.

Ici, la personne qui requête sera en phase Consideration ou Decision.

Exemples de requêtes commerciales / préférentielles :

  • Catalogue séries Netflix Disney Plus Amazon Prime
  • Meilleurs sushis Paris
  • Avis Macbook Air 2021
  • Location véhicule utilitaire Bordeaux

#3 – La requête transactionnelle

Là on est très clairement sur un utilisateur en phase Decision.

Sur ce type de requête, la personne sait maintenant ce qu’elle recherche et l’intention est de trouver où réaliser l’achat.

Les requêtes sont très précises et incluent généralement le nom d’une marque ou d’une entreprise. On y compte aussi les recherches sur des offres de réductions, ou des promotions.

Exemples de requêtes commerciales / préférentielles :

  • Sneakers Nike Air Force 1 Low Space Jam Homme taille 44
  • Meilleurs prix vols Paris Tokyo
  • Coiffeur Lyon Part Dieu
  • Code promo Spotify

#4 – La requête navigationnelle

Ce dernier type de requête est totalement différent des 3 précédents.

Elles sont réalisées lorsque l’utilisateur sait exactement quelle page il cherche et qu’il est plus simple d’effectuer une recherche rapide sur Google que de taper l’url directe ou bien de naviguer de pages en pages sur un site web.

Elles sont généralement peu utiles dans le cadre du parcours d’achat.

Exemples de requêtes commerciales / préférentielles :

  • Connection impots
  • Article référencement SEO SLN L’Agence
  • Commande Leclerc Drive

Comment trouver des intentions de recherche pertinentes sur lesquelles vous positionner ?

Utilisez les suggestions de la barre de recherche Google

Lorsque vous commencez à taper quelque chose sur Google, le moteur de recherche vous propose la plupart du temps des suggestions de requêtes.

Celles-ci ne sont pas proposées au hasard. Les suggestions dépendent de plusieurs facteurs comme votre localisation et votre historique de recherche par exemple.

Mais il faut savoir que les propositions sont avant tout issues des requêtes qui sont les plus saisies autour de ce mot clé.

Prenons un exemple :

un exemple de suggestion de requêtes dans la barre de recherche
Je vous mets au défi de trouver un mot clé pour lequel on ne vous suggérera pas des requêtes comportant “gratuit” 😂

Si je tape le mot clé “référencement site web“, Google me suggère un certain nombre de recherches associées. En analysant les propositions, on peut déjà en déduire plusieurs intentions de recherche différentes pour ce même mot clé.

Pour une agence comme SLN, on aurait par exemple tout intérêt à créer un contenu pour les intentions suivantes :

  • Expliquer ce qu’est le référencement de site web pour la phase Awareness ;
  • Traiter des moyens de référencer un site web sous WordPress pour la phase Consideration ;
  • Présenter les tarifs d’une prestation de référencement naturel pour la phase Decision.

En répétant cette action sur les mots clés importants pour votre activité, vous obtiendrez en quelques minutes plusieurs dizaines d’idées de contenus à développer pour répondre aux intentions de recherche de vos cibles !

Étudiez les pages de résultats de recherche

Maintenant vous êtes autorisé à appuyer sur la touche Entrée !

De la même façon que pour les suggestions, lorsque vous réalisez une recherche sur un mot clé, vous obtiendrez les meilleurs résultats (selon Google).

En regardant les pages, les articles, ou même les images et les vidéos qui figureront dans les pages de résultats de recherche (qu’on appelle SERP en référencement), vous obtiendrez des infos cruciales.

Dites-vous bien que si ces contenus existent et sortent en première page, c’est qu’ils ont un intérêt pour Google. Si l’on suit ce que je vous disais plus haut, c’est que par extension ils répondent à des intentions de recherche.

À vous de jouer ! Étudiez les résultats et déduisez les intentions de recherche auxquelles ils répondent.

Vous pouvez également saisir directement des requêtes dont vous connaissez déjà l’intention de recherche principale. Grâce aux résultats vous identifierez peut-être des opportunités de création de contenus sur des intentions encore plus spécifiques.

Analysez les performances de vos contenus dans la Google Search Console

Si vous n’utilisez pas encore la Google Search Console, faites-le dès maintenant !

Comme Google Analytics, c’est un outil mis à disposition gratuitement par le moteur de recherche. Elle permet d’obtenir énormément d’infos cruciales sur la performance de votre site web sur Google.

Parmi toutes ces fonctionnalités, celle qui nous intéresse ici c’est la possibilité de savoir suite à quelles requêtes les visiteurs arrivent sur chacune de vos pages.

Cette information à deux intérêts majeurs sur le sujet qui nous intéresse :

Tout d’abord, vous allez savoir si votre page est bien positionnée sur les requêtes que vous ciblez. Vous aurez certainement des surprises à ce niveau.

Ensuite, vous allez pouvoir identifier des intentions de recherche auxquelles vous n’aviez pas forcément pensé.

Si votre page génère un fort trafic sur une intention, continuez à l’optimiser dans ce sens.

A l’inverse, elle génèrera peut-être peu de trafic mais des volumes d’impressions importants sur d’autres requêtes. Dans ce cas, vous aurez tout intérêt à créer de nouveaux contenus axés sur ces intentions.

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cet article, c’est qu’il faut toujours avoir identifié et compris l’intention de recherche avant d’optimiser un contenu. Il ne vous reste plus qu’à utiliser les bonnes techniques pour rédiger pour le web et vous assurer d’offrir un contenu de qualité pour performer sur Google !

Pour aller plus loin, consultez notre guide complet sur le référencement !

guide pour bien referencer son site internet