Comment faire la page d’accueil parfaite ?

La page d’accueil de votre site internet est comme le hall d’un hôtel. Les visiteurs ne vont pas s’y attarder, mais ils s’attendent à ce qu’elle soit attractive, confortable et correctement fléchée. Alors, comment créer une homepage qui invite à la visite ?

Selon Go-Globe, votre page d’accueil (aussi appelée homepage) joue un grand rôle dans les conversions. En 8 secondes seulement, vos visiteurs ont déjà formé leur première impression. Ils décident s’ils doivent continuer leur navigation sur la page d’accueil ou aller voir ailleurs.

La première chose à savoir est que le contenu de votre page d’accueil doit leur donner une idée claire de qui vous êtes, de ce que vous faites et de vos valeurs. De cette façon, vous inciterez les internautes à poursuivre leur exploration… jusqu’à la conversion.

Comment créer une page d’accueil percutante qui va éblouir vos visiteurs ? Voici nos conseils !

1 – Éviter les clichés des banques d’images

De jolies personnes souriantes, des arrière-plans très éclairés, des situations factices… Les photos provenant de banques d’images sont peu convaincantes et suscitent difficilement une réaction émotionnelle. À l’inverse, elles peuvent nuire à votre crédibilité.

Utilisez des visuels originaux et authentiques pour captiver vos visiteurs. Optez pour de vraies images de votre équipe, dans vos locaux. Si vous commercialisez des produits, mettez-les en avant avec des images de grande qualité.

L'exemple de la page d'accueil de Apple qui mets toujours très en avant les visuels de ses produits
Vous pouvez, comme Apple, valoriser vos nouveautés pour captiver immédiatement l’attention des prospects.

2 – Segmenter vos cibles

En arrivant sur votre page d’accueil, le visiteur doit immédiatement visualiser l’aide que vous pouvez lui apporter. Encore plus en B2B ! Le potentiel acheteur n’a pas de temps à perdre, il veut savoir s’il est au bon endroit ou si vous avez une offre spécifiquement dédiée à ses besoins.

Voici les réponses à faire transparaitre sur votre homepage :

  • Aidez-vous les entreprises de sa taille ?
  • Dans son secteur d’activité ?
  • Avez-vous des offres pour différents métiers ?

C’est simple, efficace et facile à comprendre pour les visiteurs. Ils savent immédiatement si la solution leur correspond et où cliquer pour poursuivre leur visite.

Un exemple de page d'accueil qui présente les différentes cibles visées
L’entreprise de cybersécurité Bitdefender classe ses solutions pour les différentes cibles sur sa page d’accueil.

💡 Pour aller plus loin : Comment définir votre persona marketing ?

3 – Présenter votre proposition de valeur

Votre proposition de valeur répond à la question du pourquoi. Pourquoi un visiteur doit-il vous choisir plutôt que vos concurrents ?

Pour répondre à cette question, jouez sur le ressenti et les émotions. Qu’est-ce qu’un utilisateur peut ressentir avant et après avoir utilisé votre produit ou service ? L’émotion est un puissant déclencheur d’action.

Un exemple de page d'accueil qui met en avant sa proposition de valeur
En une phrase, Mooncard, la solution de paiement pour entreprises, résume sa proposition de valeur qui repose sur un mot phare « simplicité ». L’idée est de susciter le soulagement auprès des prospects en quête d’une solution comptable simple à utiliser.

4 – Donner des preuves et apporter de la crédibilité

La preuve sociale, vous connaissez ? Il s’agit d’apporter des preuves de la satisfaction des utilisateurs. D’après Hubspot, 88 % des internautes font autant confiance aux avis des autres clients qu’aux recommandations de leurs proches.

Surfez sur ce besoin de prescriptions pour améliorer votre page d’accueil. Par exemple, vous pouvez :

  • Incorporer des statistiques, des témoignages et de courts résumés d’études de cas dans le contenu de votre homepage.
  • Utiliser le namedropping en ajoutant les logos de vos clients les plus connus.
  • Indiquer les récompenses obtenues auprès de sources légitimes et reconnues.

5 – Présenter votre offre en moins de 2 minutes

L’idée ici est de faire une démo de produit ou de présenter votre équipe de façon courte, dès la page d’accueil. Le meilleur moyen d’y arriver est à travers la vidéo.

Donnez un aperçu de comment votre produit peut aider le client, dans une vidéo de moins de 2 minutes. Au-delà, l’attention risque de baisser et le visiteur pourrait quitter le site.

Si votre service ne peut être mis en vidéo, vous pouvez toujours opter pour une animation.

Un exemple de homepage présentant la solution de l'entreprise
L’entreprise Elwin propose une démonstration de son service, en 1mn18, afin d’aider les prospects à se faire rapidement une idée de son concept.

6 – Inclure les informations de contact

La plupart des clients utilisent le site web, au cours de la phase de recherche initiale (la phase d’awareness dans le parcours d’achat en ligne), pour évaluer les prestataires, fournisseurs ou produits potentiels.

Après leurs recherches (et donc leur navigation sur le site), ils peuvent être tentés de vous contacter. Pour ce faire, ils reviendront sur la page d’accueil ! Veillez donc à ce que ces renseignements soient visibles et actionnables.

7 – Valoriser les offres d’emploi

Vous recrutez ? Affichez-le sur votre page d’accueil. Premièrement : cela augmente le nombre de candidatures, et donc votre chance de dénicher la perle rare.

Deuxièment : une entreprise qui recrute est souvent en pleine croissance. Si elle est en croissance, c’est qu’elle propose des services de qualité. Cela envoie un message positif aux visiteurs et améliore leur première impression.

Un exemple de mise en avant des recrutements en cours sur la page d'accueil
Par exemple, l’entreprise Via ID propose directement un lien « On Recrute » dans son menu. Cela permet à tous les visiteurs de savoir que son activité est en expansion…

8 – Diriger les visiteurs avec des call-to-actions (CTA)

Tel le hall d’un hôtel, vous devez guider les visiteurs. Où doivent-ils aller en fonction de leurs besoins ? Pensez à ajouter des boutons d’appel à l’action adaptés à chaque étape du tunnel de conversion.

Par exemple, Spendesk propose soit de « Demander une démo », pour les visiteurs qui sont déjà avancés dans leur réflexion d’achat, soit « Explorer la plateforme » pour ceux qui se trouvent au début de l’entonnoir.

Veillez bien à ce que vos call-to-actions soient bien visibles. S’ils se fondent trop dans le design de votre page, ils risquent de ne pas être cliqués. Utilisez des couleurs qui attirent le regard, tout en s’intégrant à votre charte graphique.

Au delà du design, travaillez avec soins les textes de vos CTA. Un bouton qui dit simplement “Contact” ou “Contactez-nous” n’est pas suffisament incitatif. Essayez des tournures plus engageantes.

Par exemple, chez SLN vous pouvez trouver des call-to-actions comme :

  • “Faites Connaissance avec l’Équipe SLN”
  • “Téléchargez votre Guide Gratuit”
  • “Votre Audit Inbound Marketing Gratuit”

9 – Personnaliser le contenu

Dès la page d’accueil, le client doit savoir que votre site est conçu pour lui, et uniquement pour lui.

Travaillez votre design de manière dynamique, afin que l’entrée du site change en fonction du type de visiteurs (prospects ou clients identifiés), de sa provenance (réseaux sociaux, annonces sponsorisées, trafic organique…) ou de ses précédents comportements.

Il est probable que vous ne puissez pas encore mettre en place ce niveau de personnalisation. Faites tout de même en sorte que chaque typologie de visiteurs se sente pris en compte avec du contenu adapté. Utilisez les termes et le jargon utilisé par chaque cible dans une partie qui leur est dédiée.

Cela multiplie vos chances de le conserver sur votre site internet.

10 – Éviter les pop-ups agressifs

Pour convertir les visiteurs en prospects, ils doivent laisser leurs coordonnées, c’est un fait. Mais si vous leur demandez leur email dès l’arrivée sur la page d’accueil, ils vont fuir.

Au lieu d’un pop-up qui s’ouvre immédiatement, ajoutez un CTA dirigeant vers une landing page pour télécharger votre dernier livre blanc ou s’inscrire à la newsletter. Vous pourrez aussi paramétrer un pop-up de sortie, qui se déclenche uniquement si le visiteur souhaite quitter le site.

11 – Éviter les sliders et carrousels

Les sliders et carrousels ont été tendance pendant plusieurs années. Mais ce n’est plus le cas maintenant ! S’ils permettent de présenter toutes vos offres, ils pèsent sur le temps de chargement (un facteur SEO important, vous le savez).

Par ailleurs, ils affichent trop d’informations en un laps de temps réduit, ce qui peut créer la confusion.

La solution ? Un call-to-action clair et pertinent ! Présentez votre proposition de valeur, ce qui vous distingue de la concurrence et invitez les visiteurs à en savoir plus.

Dans cet exemple, QuarksUp ne détaille pas toutes les fonctionnalités de son outil. L’entreprise présente, en une phrase, sa solution et encourage les utilisateurs à demander directement une démo.

un exemple de page d'accueil avec un en-tête très clair
Dans cet exemple, QuarksUp ne détaille pas toutes les fonctionnalités de son outil. L’entreprise présente, en une phrase, sa solution et encourage les utilisateurs à demander directement une démo.

12 – Optimiser le pied de page

Souvent oublié, le pied de page agit pourtant comme un filet de sécurité ! Il rattrape les visiteurs avant qu’ils n’atteignent le bas de la page d’accueil… et décident de quitter le site.

Très efficace pour aider les utilisateurs à trouver leur chemin, optimisez-le en incluant vos sections les plus importantes : demande d’un devis ou d’une démo, contact, principaux produits ou services, etc.

13 – Simplifier la navigation

Simplicité est souvent le maître mot lorsqu’il s’agit de la page d’accueil. C’est valable pour le menu ! Le visiteur doit rapidement identifier les onglets et informations qui peuvent l’aider à résoudre son problème.

Évitez de proposer une navigation trop profonde et préférez la mise en avant des pages les plus consultées, à travers un design percutant et intuitif.

D’une manière générale, essayez aussi de ne pas mettre trop d’information sur votre homepage. Vous pouvez être facilement tenté de présenter tout ce que vous proposez dans le détail, dès votre page d’accueil.

Ce n’est pas son rôle ! Voyez-là plutôt comme un mélange entre l’introduction et le sommaire de votre site. La homepage doit vous servir à rediriger chaque visiteur vers la bonne section de votre site, en fonction de son profil et de son besoin.

14 – Intégrer des mots-clés

Le travail concernant les mots-clés est différent dans le cadre du référencement de la page d’accueil. Vous devez aller au-delà d’une approche à un seul terme et éviter ceux liés à votre entreprise.

La solution est d’étendre votre portée avec plusieurs expressions thématiques, contenant votre localisation et/ou vos principaux services.

Intégrez-les dans les descriptions de vos activités sur votre page d’accueil, dans les titres et sous-titres, dans les méta-descriptions ainsi que les attributs Alt des images.

Donnez à Google un aperçu global de la thématique de votre site en utilisant une large partie de la sémantique de votre secteur d’activité.

15 – Choisir une balise title stratégique

Le titre de votre page d’accueil est l’endroit idéal pour mettre en avant la valeur de votre entreprise. Idéalement, répondez à un besoin, tout en incluant votre raison sociale.

Cela vous permet de capter aussi bien les prospects qui ne connaissent pas votre entreprise, que ceux qui la recherchent spécifiquement. Dans tous les cas, l’objectif est d’intéresser une cible mature et qualifiée.

Un exemple de balise title efficace pour une page d'accueil
L’exemple de Salesforce est très pertinent, car on y trouve 2 requêtes spécifiques : « Logiciel CRM » et « Gestion de la Relation Client (GRC) », ainsi que le nom de l’entreprise.

N’oubliez pas que la balise Title c’est également le texte que s’affichera en titre du lien de votre page dans les résultats de recherche sur Google. Faites donc particulièrement attention à sa tournure pour inciter les personnes qui n’ont pas encore vu votre page d’accueil à cliquer sur le lien.

Gardez aussi en tête que le nombre de caractères qui s’affiche est limité ! Mettez donc les éléments les plus importants au début pour éviter qu’ils soient tronqués.

16 – Rédiger une méta-description percutante

Tout comme votre balise titre, votre méta-description peut renforcer le taux de clics sur votre page d’accueil. Profitez-en pour attirer l’attention des clients en les informant sur ce qu’ils peuvent trouver sur votre site internet.

Un exemple de meta description pour une page d'accueil
La metadescription de Limber donne en quelques mots les informations essentielles sur leur solution.

17 – Optimiser les balises Hn

Les balises H1, H2 et suivantes peuvent faciliter l’expérience des utilisateurs lorsqu’ils font défiler votre page d’accueil. Ils aident également Google à indexer et à classer votre site internet.

Utilisez la balise H1 pour vous référencer sur le terme principal, qui fait écho à un besoin commun à vos cibles. Les H2 pourront contenir des mots-clés secondaires, faisant référence à des attentes plus précises.

18 – Afficher vos récompenses

Vous avez obtenu des récompenses liées à votre secteur d’activité ? Vous êtes dans un classement prestigieux ? Votre service client a obtenu une note exceptionnelle ? Montrez-le ! Ces informations rassurent les prospects en recherche d’un partenaire fiable, sérieux et professionnel.

Un exemple de homepage mettant en avant les récompenses de l'entreprise
Par exemple, sur le site de DPD, l’utilisateur sait que l’entreprise a été élue « Service Client de l’Année 2021 ». Un élément de réassurance qui incite à poursuivre la navigation.

Comme son nom l’indique, la page d’accueil est le lieu où vous recevez vos visiteurs. Son aspect donne le ton de l’expérience sur votre site web et va encourager les internautes à poursuivre leur navigation ou, au contraire, à la terminer. Voilà pourquoi, elle doit être optimisée pour satisfaire les attentes de vos clients… et des moteurs de recherche !

Pour aller plus loin dans l’optimisation de votre site web, consultez notre guide de l’Inbound Marketing !

Nouveau call-to-action