Web et médias sociaux, les nouvelles tendances RH

Après la stratégie commerciale et marketing, Internet et les médias sociaux envahissent désormais les ressources humaines. Que ce soit dans une optique de recrutement ou de gestion de la marque employeur, ces nouveaux outils semblent devenir incontournables. Mais où en sont réellement les acteurs RH ? Ont-ils vraiment intégré internet et les médias sociaux à leur métier ?


RegionsJob vient de rendre public sa dernière étude sur les nouvelles tendances RH visant à analyser notamment le rôle et l’impact des réseaux sociaux sur les ressources humaines. Même si le marketing RH et la nouvelle gestion de la marque employeur se développent, on y constate finalement que les RH sont encore très loin d’avoir pleinement pris la mesure de l’importance d’internet et des médias sociaux dans les processus de recrutement, l’attractivité de l’entreprise et la fidélisation des collaborateurs.

Les RH, la formation et le web


Comment les acteurs RH se tiennent-ils informés de l’évolution de leur métier ? A 86% à travers des sites d’emplois et RH contre seulement 44% via les réseaux sociaux. 38% se tiennent informés des évolutions des ressources humaines en consultant des blogs et forums spécialisés.

Ces chiffres nous démontrent que les services RH sont encore loin de pratiquer la curation de contenus et qu’ils n’assurent probablement pas une veille optimale du marché.

Les RH, la communication et le web


La communication RH est essentielle, tant dans un processus de recrutement que dans le développement de la marque employeur.

78% des RH utilisent un site d’emploi pour communiquer sur un recrutement ou leur marque employeur.  Seuls 45% ont recours à une page officielle sur un réseau social professionnel, 26% à une page Facebook et 16% à un compte Twitter RH. Quand on sait que plus de 80% des candidats arpentent les réseaux sociaux, on se dit qu’il y a une réelle inadéquation entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi.

A l’aube du recrutement mobile, on remarque que seuls 9% des RH ont recours à une application dans leur stratégie de communication. Enfin, 1 seul petit % utilise les Serious Games.

Les candidats et le Personal Branding


Le Personal Branding est indispensable dans l’optimisation de l’employabilité d’un candidat.

Aujourd’hui, près d’1 recruteur sur 2 « googlise » le nom des candidats ayant postulés dans leur entreprise. 35% des recruteurs ont déjà écarté un candidat suite aux informations qu’ils ont trouvé sur internet. Inutile donc de dire qu’il est vital de prendre soin de son image en ligne.

Personal Branding - Les recruteurs et Google

Quand les recruteurs « Googlisent » les candidats…

74% des RH apprécient trouvé sur le web des recommandations pour le candidat, et 27% des indications sur sa personnalité. 85% en revanche considèrent que des informations différentes de celles du CV jouent en la défaveur du candidat tout comme les fautes d’orthographe à 71%.

Les RH, le recrutement et les réseaux sociaux


56% des RH affirment utiliser les réseaux sociaux pour recruter. En revanche, leur constat est plutôt amer puisque 48% pensent que l’efficacité des réseaux sociaux est moyenne. S’agit-il d’un réel constat ou un manque de remise en question ? D’autres études démontrent que de nombreuses entreprises se lancent sur les réseaux sociaux sans stratégie…

Les profils recrutés via les réseaux sociaux sont avant tout des commerciaux à hauteur de 42% contre seulement 22% pour les profils communication et marketing, ces profils étant sans aucun doute les plus gros consommateurs de médias sociaux.

Un recrutement haut de gamme

Il s’agit en revanche à 82% de postes de direction ou de cadres supérieurs. Le recrutement de stagiaires ne représente que 4% des recrutements Social Media contre 29% de techniciens.

Ce constat s’explique sans doute par la volonté des entreprises d’attirer et fidéliser les profils à haut potentiel pour lesquels la concurrence est très élevée. Il semblerait donc que la marque employeur et le marketing RH soient avant tout réservés à une certaine élite.

 

En conclusion, nous pouvons dire qu’Internet et les médias sociaux ne sont pas encore considérés comme des outils essentiels aux ressources humaines. Une partie des acteurs RH n’est pas entièrement convaincue par l’efficacité des réseaux sociaux dans ce domaine. Est-ce dû à un manque de compétences et de sensibilisation ? Il semblerait que les ressources humaines soient un des domaines les plus conservateurs du monde de l’entreprise et les plus averses au changement. Le marketing et les ressources humaines ont toujours été diamétralement opposés mais tendent pourtant aujourd’hui à se rapprocher dans le cadre notamment de la marque employeur.