Twitter lance sa fonction « Mute » – Serez-vous muselé par vos followers ?

C’est officiel ! Twitter lance sa nouvelle fonction Mute. Celle-ci sera disponible pour tous d’ici quelques semaines et permettra de réduire au silence n’importe quel utilisateur d’un simple clic. Ce n’est pas une révolution mais la fonction Mute pourrait bien en affecter plus d’un. Quelles sont donc concrètement les conséquences de cette nouveauté ? Comment les marques doivent-elles l’appréhender ? La fonction Mute aura-t-elle un impact sur leur stratégie Social Media ?

Mute, comment ça se présente ?


Pour faire taire un utilisateur, rien de plus simple ! Il vous suffira de cliquer sur l’onglet « Plus » sur n’importe quel tweet de la personne visée et d’activer l’option. Mute est le pendant de l’option « Masquer les actualités de cet utilisateur » sur Facebook. Comme elle, la fonction Mute est très facilement réversible et permet de ne plus voir apparaître les actualités d’un utilisateur tout en restant abonné à son compte.

Le twittos réduit au silence n’en sera pas informé et continuera de recevoir des notifications si l’auteur du Mute l’interpelle dans un tweet, le retweet ou place un de ses tweet en favori.

Pourquoi la fonction Mute ?


Mute sur Twitter c'est quoiLa fonction Mute a pour principal objectif de permettre aux utilisateurs de nettoyer leur timeline sans avoir à se désabonner des comptes un poil barbant.

Finalement, cette fonction, tout comme son équivalent sur Facebook, ne servira qu’aux personnes souhaitant ne plus suivre l’actualité d’un compte précis sans prendre le risque de perdre des followers. Les fameux « Follow et Unfollow Back » ! Y’at-il un intérêt ? Pas sûr !

Mute, quel impact pour les marques ?


Sur Facebook, l’arrivée de cette option délivrait un message clair : « si vos actualités touchent de moins en moins de fans, c’est que votre contenu n’est pas assez bon. Si vous souhaitez faire de la simple publicité, vous devez payer ! ».

L’idée est sensiblement la même sur Twitter, à plus ou moins long terme. Avec le bouton Mute, les followers d’une marque deviennent les vrais juges de la qualité des contenus qu’elle diffuse. La stratégie de contenu va donc prendre une nouvelle importance. Les slogans à répétition, la diffusion d’un même lien toutes les 10 minutes et autres promotions agressives seront bien sûr à proscrire sous peine d’être sanctionné par sa communauté.

La fonction Mute n’est pas une punition en soi. Elle contribue à l’évolution et l’amélioration du réseau social. SO-CIAL ! Twitter n’est effectivement pas une plateforme publicitaire. Twitter s’inscrit dans une démarche SOCIALE. Il est temps pour certaines marques d’en prendre conscience et de revoir leur stratégie Social Media.

Adieu les mauvaises habitudes


La fonction Mute va mettre un terme à toutes ces mauvaises habitudes. La sanction sera immédiate. Le « Follow-backisme » va perdre tout son sens, s’il en avait un. Les RT automatiques également. Toutes ces vieilles habitudes dénuées de dimension sociale ne seront que perte de temps. Quel est l’intérêt de se faire Follow Back par un utilisateur qui vous clouera le bec aussi sec ?
Finalement, le bouton Mute sur Twitter sera pareil que le bouton Mute d’une télécommande. On regarde une émission, c’est la pub, on est tenté de couper le son, voire de changer de chaînes. Ici c’est pareil. On suit une personne pour le contenu pertinent qu’elle délivre. Si elle se met à spammer, on coupe.


Bonjour l’engagement !


Le succès d’une marque ne se résume désormais plus à son nombre de followers. Surtout s’il devient possible de mesurer la proportion de followers qui « écoutent » réellement ce qu’elle raconte. L’engagement devient ainsi un indicateur encore plus pertinent.

Pour susciter des interactions, les marques vont devoir créer et partager du contenu qui intéresse véritablement son audience, sa cible. Une connaissance approfondie de celle-ci devient un enjeu encore plus crucial. Mais comment faire ?
Rappelez-vous, on parle de SOCIAL ! Relations sociales ! C’est comme dans la vraie vie. Pour intéresser quelqu’un, on ne fait pas que parler de soi. On lui pose des questions, on s’intéresse à ses loisirs, ses passions, ses envies, ses besoins.

A lire : Comment instaurer une relation humaine avec sa communauté


A la recherche du contenu viral


Mute Twitter comment ça marchePour optimiser l’engagement de sa communauté, il est nécessaire d’analyser les contenus que nous diffusons. En examinant les contenus qui ont été partagés et qui ont suscité des réactions, nous pouvons en déduire quels sujets, quels types d’actualités sont pertinents pour Twitter.

Certains sujets sont évidents. D’autres moins. Si je prends mon exemple, en tant qu’ « expert » en webmarketing et communication digitale, je vise une audience directement intéressée par l’actualité du web et des réseaux sociaux. Cependant, au fil des années, je me rends compte que mes abonnés Twitter apprécient également parler de politique, de science, d’astronomie, de télévision et j’en passe.

Les fans de foot aiment parler de ce sport et de leur club favori. Mais peut-être aussi de télévision, de médias, de jardinage ou que sais-je ? Cette diversité nous oblige à mener une réelle étude constante des contenus partagés par notre communauté.
Surfer sur les tendances est la voie la plus efficace pour obtenir de l’engagement. Pour cela, il y a les trending topics, bien entendu. Servez-vous de la veille que vous avez mis en place pour votre stratégie Webmarketing ou votre Personal Branding. Identifiez les informations qui prennent de l’ampleur et exploitez-les.

 

Finalement, même s’il peut susciter de la crainte chez les community managers et les webmarketers, le bouton mute est sans doute une bonne chose et permettra à Twitter d’accentuer son caractère social en replaçant le contenu de qualité au centre des interactions. Bon, nul doute qu’il a surtout pour objectif de pousser les marques à mener des opérations de promotion payantes… Au regard du cours de l’action Twitter en ce moment, c’est certainement pas plus mal !