French Tech : la Normandie décroche le label ! #NormandyFrenchTech

Grande victoire pour la Normandie ! Les villes de Caen, Rouen et Le Havre réunies pour une candidature commune ont décroché le label French Tech. La Normandy French Tech affiche un programme numérique ambitieux échelonné sur 10 ans. Passons à l’action !

La French Tech, c’est quoi concrètement ?


La French Tech et le numérique, tout le monde en parle ! Il faut dire que l’ambition est belle : rassembler et fédérer les entreprises du numérique françaises, les start-up, puis accélérer leur développement et leur rayonnement à l’international.

La French Tech est une initiative de l’Etat issue d’un constat simple : La France du numérique doit être soutenue et valorisée pour être le nouveau moteur de l’économie.

Concrètement, la French Tech désigne tous les acteurs évoluant pour ou dans les start-up françaises, sur le territoire mais aussi à l’étranger.

 

Normandy French Tech, pourquoi une candidature commune ?


Initialement, la Métropole Rouen Normandie faisait partie des 15 métropoles candidates à la labellisation French Tech. Malheureusement (ou heureusement pour la Normandie !), Rouen apprenait en Novembre ne pas faire partie des 9 métropoles retenues.

La raison est simple : si Rouen n’a pas été retenue, c’est avant tout parce que la ville n’avait pas véritablement déposé de dossier. Au fil des réunions de travail, l’idée de faire candidature commune avec Le Havre et Caen a vite fait son chemin.

A l’heure de la réunification, l’occasion de créer des synergies entre la Haute et Basse Normandie est trop belle. C’est ainsi qu’a été lancée le mercredi 11 mars 2015 la candidature de la Normandy French Tech.

Dans cette démarche, les villes de Caen, Rouen et Le Havre sont soutenues par les régions Haute et Basse-Normandie ainsi que la CCI Normandie.

 

3 villes, 3 champs d’innovation, 3 objectifs


Le numérique en Normandie, c’est 1235 entreprises pour plus de 10 000 emplois. Le numérique en Normandie, c’est également plus de 49 millions d’euros levés depuis 2010 par les entreprises du secteur.

Dans cette initiative commune, la Normandy French Tech présente sa candidature sous 3 champs d’innovation et 3 objectifs : La Ville, l’Usine et le Port pour Coopérer, Transformer et Valoriser !

Concrètement, le programme numérique de la Normandy French Tech tourne autour de 3 grands axes : la « Smart City », la « Smart Industry » et le « Smart Port ».

  • La « smart city » : la ville intelligente

Internet, le Très Haut Débit, les objets connectés ou encore la géolocalisation… La transformation numérique crée des opportunités nouvelles.

Avec les Smart Cities, la Normandy French Tech souhaite mettre ces évolutions technologiques au service de la ville afin de lui garantir un développement écologique et économique durable pour améliorer la qualité de vies de ses habitants.

  • La « smart industry »

La Normandie, Le Havre en tête, doit faire face à de nombreuses difficultés liées au manque d’attractivité du territoire. Ajouté au phénomène de désindustrialisation, le marché de l’emploi est en berne.

En 5 ans, la Haute-Normandie a ainsi perdu 14% d’emplois industriels contre une moyenne nationale à 9%.

La Normandy French Tech souhaite donc favoriser la transformation numérique des industries du territoire afin d’optimiser leur productivité et leur compétitivité mais également de permettre à la région normande de séduire à nouveaux les entrepreneurs. Dans cette démarche, le Big Data serait un axe de développement majeur.

  • Le « smart port »

La mondialisation a eu de nombreux impacts négatifs sur le marché de l’emploi. Mais parce qu’il est important de voir dans chaque situation les opportunités, nous pouvons souligner qu’elle est aussi à l’origine de l’explosion du trafic maritime.

En 20 ans, le trafic maritime a été multiplié par 4 ! Le Havre et plus généralement HAROPA (la collaboration des villes Le Havre/Rouen/Caen) ont ici un rôle prépondérant à jouer dans le développement d’un bassin de vie de 25 millions de consommateurs réunis autour de la Seine.

 

 

La Normandy French Tech, un programme numérique en 2 étapes


Le programme numérique de la French Tech NormandeDans son dossier de candidature, la Normandy French Tech affiche des objectifs ambitieux dont la création de 1000 emplois TIC à 3 ans et 10 000 à 10 ans.

Pour atteindre ces objectifs, la French Tech normande dévoile un programme numérique en deux étapes :

  • 1 an pour structurer le mouvement Normandy French Tech

Le premier chantier est vaste. Pour mener à bien ses actions, la Normandy French Tech doit se structurer. Pour cela, elle se fixe un délai d’un an pour lancer la machine :

  • Créer et structurer l’organisation ;
  • Créer la charte graphique ;
  • Mettre en place un agenda numérique normand annuel de 175 évènements ;
  • Développer et mettre en réseau les infrastructures (cantines numériques, espaces de co-working…) ;
  • Développer une offre d’accélération normande ;
  • Mettre en place un contrat d’engagement French Tech avec les dirigeants des 40 premières entreprises normandes ;
  • 3 ans pour développer et pérenniser le mouvement

  • Étendre le mouvement Normandy French Tech à toute la région via des infrastructures, des formations et des animations ;
  • Promouvoir la Normandy French Tech à l’international grâce notamment à des partenariats avec les pays émergents et des programmes d’accompagnement de montée en compétences des entreprises à l’international ;
  • Mettre en place un plan d’actions visant à renforcer l’attractivité de la région et répondre aux besoins des entreprises en matière de ressources humaines ;

En tant que normand très attaché à ma ville, ma région, et acteur du numérique (à mon humble niveau), c’est un réel plaisir de voir le territoire réuni autour d’une telle démarche. La Normandie est une région à fort potentiel dont le numérique en sera le moteur !


Pour en savoir plus sur le programme Numérique de la Normandy French Tech, consultez le communiqué de presse ici !