Malaysia Airlines MH370 – Quand le web part à la recherche de l’avion perdu

Il est où l’avion ? François Hollande aurait-il été visionnaire ?

Le 8 mars 2014, un avion de la compagnie Malaysia Airlines reliant Kuala Lumpur à Pékin s’évaporait dans la nuit. Depuis, le monde entier est à la recherche de l’avion perdu, internet y compris. Comment les internautes contribuent-ils à la recherche du MH370 ? La réponse en infographie.

Twitter, première source d’information


Une fois n’est pas coutume. Comme souvent, de nombreuses personnes ont appris la disparition de l’avion de la Malaysia Airlines via Twitter où près de 900 000 tweets relayaient la nouvelle. En 15 jours, 4 millions de tweets contenant le hashtag #MH370 ont été publiés.

Une page Wikipedia a été créée à peine 8 heures après la disparition de l’avion. Elle contenait 85 mots à sa création pour en compter plus de 4800 à ce jour. Des milliers de modifications y ont été apportées, prouvant l’engagement des internautes dans cette tragédie.

La recherche de débris, un travail de fourmis


Quelques heures après la disparition du vol MH370, Tomnod, un service d’images satellites, repositionnait 2 de ses 5 satellites sur la région du Golf de Thaïlande afin de permettre aux internautes d’essayer de cibler des débris de l’avion.

Résultat, le site a enregistré plus de 100 000 visiteurs uniques par heure le lendemain du drame. 2,3 millions d’internautes se sont portés volontaires et on taggé plus de 650 000 objets sur une zone de 24 000 km.

A ce jour, la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines reste inexpliquée. Malgré l’investissement des internautes et des diverses institutions mobilisées, nous n’avons encore aujourd’hui aucune trace de l’avion et de ses occupants. Les recherches continuent…

MH370 Malaysia Airlines, les recherches en infographie