Ello, le réseau social qui veut enterrer Facebook !

Nombreux sont les réseaux sociaux qui ont voulu enterrer Facebook. Le plus connu d’entre eux ? Sans doute Google + ! Toutes ces tentatives se sont pour le moment soldées par un échec. Aujourd’hui, c’est Ello qui tente sa chance et se positionne comme le réseau social sans publicité qui va achever Facebook.


Lancé en Mars 2014, le réseau social Ello connait aujourd’hui un succès stupéfiant. En effet, ce ne sont pas moins de 31000 personnes qui rejoignent Ello chaque semaine.

Certains débarquent sur le réseau social par simple curiosité. D’autres – la plupart ! – sont en désaccord avec la politique publicitaire menée par Facebook et se sont laissés séduire par la promesse faite par Ello: « Adoptez un réseau social sans publicité » !

 

Ello, c’est quoi le concept ?


La promesse est belle et un poil aguicheuse: « Simple, Beau, Sans Publicité » !

Ello se positionne ainsi comme une alternative à tous ces réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, qui ne pensent qu’à monétiser leur audience pour pérenniser leur business et développer leur chiffre d’affaire.

Au moment de l’inscription, Ello affiche la couleur en dénonçant les pratiques de ses concurrents où les données ne sont plus la propriété des utilisateurs mais des annonceurs:

 

Inscription Ello.Co, nouveau réseau social

 

Concrètement, Ello est un réseau social indépendant lancé en Mars 2014 mais toujours en bêta-test. L’inscription au réseau social ne se fait aujourd’hui que sur invitation.

Sur Ello, comme partout ailleurs, l’utilisateur peut créer un profil complet avec sa description, une photo de profil et une photo de couverture. Une fois son profil créé, l’utilisateur peut publier des statuts.

Ello fonctionne sur le même principe d’abonnement/abonné que Twitter, à la seule différence près qu’il est possible de classer ses abonnements dans la liste « Friends » ou « Noise ». Friends pour ses amis ou les membres intéressants, Noise pour tous les autres…

 

Ello.co, premier post - comment ça marche

 

 

Un design ultra-minimaliste


Le minimalisme a parfois du bon. Cependant, poussé à l’extrême, il peut parfois rebuter. C’est un peu mon cas avec Ello.

Les seules couleurs que vous trouverez sur Ello viendront des photos de profil des membres ou des visuels partagés. Le charte graphique d’Ello est simple: noir et blanc !

Pour assumer son positionnement Anti-Facebook jusqu’au bout, les créateurs d’Ello ont voulu simplifier les usages au maximum. Pour être honnête, j’ai eu l’impression d’un retour à la fin des années 1990 quand je me connectais sur Lycos ou sur Caramail…

C’est un peu comme pour tout. Le progrès technique a toujours du bon. En rejoignant Ello, c’est un peu comme si vous passiez de l’iPhone au Nokia 3210. Au début, ça a son charme, ça suscite de la nostalgie, de la curiosité. Mais au fil du temps, on est rapidement blasé par les limites qu’impose le minimalisme.

J’ai essayé Ello sur PC et sur smartphone. Un conseil: privilégiez le smartphone !

 

Les enjeux


L’idée est noble: permettre aux internautes de rejoindre un réseau social qui ne vendra jamais son âme aux annonceurs. A court terme, pas de problème. Sur le long terme, en revanche, Ello sera confronté à deux enjeux majeurs:

Actuellement, les business models des réseaux sociaux sont basés exclusivement sur la monétisation de l’audience. Ello souhaite aujourd’hui se construire sur un système de dons qui montrera sans doute très rapidement ses limites. Pour survivre, Ello va donc devoir trouver rapidement une source de revenu autre que la publicité.

Le second enjeu va être de persuader les entreprises d’intégrer Ello à leur stratégie de communication. Comment une entreprise peut-elle aujourd’hui se laisser tenter par un réseau social où la publicité est diabolisée ? Sur Ello, pas de communication via des bannières publicitaires ou des posts sponsorisés… La seule façon de communiquer efficacement sera de publier du contenu à forte valeur ajoutée.

 

En conclusion, faut-il s’inscrire sur Ello ?


Oui ! J’en suis convaincu !

De nombreuses études montrent que Facebook marque le pas. Les différents scandales autour de la NSA et de la protection des données personnelles rendent les internautes de plus en plus méfiants. Ces deux points confirment le positionnement choisi par Ello et donc son potentiel.

Par ailleurs, participer au lancement d’un nouveau réseau social est très excitant. Ello n’en est aujourd’hui qu’à sa version bêta-test. Le futur du réseau social, les usages et les bonnes pratiques seront directement déterminés par les premiers utilisateurs. En vous inscrivant maintenant, vous participerez peut-être à la naissance du nouveau grand réseau social.

 

Vous voulez me rejoindre sur Ello ?

J’ai 5 invitations à distribuer en commentaires !