Comment créer et réussir sa campagne de Crowdfunding

Les idées se bousculent souvent au portillon. La plupart du temps, elles repartent aussi vite qu’elles sont venues ! La raison principale ? Le manque de moyens. Aujourd’hui, le crowdfunding se place comme un moteur de l’innovation et permet aux entrepreneurs d’aller au bout de leur projet. Encore faut-il bien s’y prendre. Alors comment faire ? Comment réussir sa campagne de crowdfunding ?


Dans la vie, il y a deux écoles : l’école « On a souvent les idées mais rarement les moyens »  et l’école « Quand on veut on peut ». J’aime me laisser penser que la deuxième prend aujourd’hui le pas sur la première. Avec le Crowdfunding, l’excuse des moyens financiers est effectivement moins valable. Si l’idée est bonne et pertinente, le crowdfunding, bien utilisé, permettra de la concrétiser.

 

Le Crowdfunding en chiffres


 

Crowdfunding, 2 fois plus de fonds levées en 2014

 

En 2014, d’après le Guide du Crowdfunding, 152 millions d’euros ont été collectés en France par l’intermédiaire du crowdfunding, soit 10 fois plus qu’en 2011 et 2 fois plus qu’en 2013. Ils étaient 650 000 français à avoir contribué au financement d’un projet en 2013.

44% des projets concernaient le financement d’une entreprise et 21% des projets associatifs. Les sciences et technologies ne représentaient en 2013 qu’1% des sommes collectés par le crowdfunding.

 

Le Crowdfunding c’est quoi ? Comment ça marche ?


Financement participatif, c’est la traduction française de crowdfunding. En gros, pour vulgariser le concept, le crowdfunding c’est l’ensemble des méthodes et outils permettant de financer un projet en faisant appel à la générosité des personnes.

Le web et les réseaux sociaux sont aussi à l’origine de belles choses. C’est le cas de l’économie collaborative dont le crowdfunding est un des éléments centraux.

Une campagne de crowdfunding fonctionne ainsi: vous fixez un montant de dons à atteindre. Vous avez une période définie pour atteindre cet objectif. Soit vous l’atteignez et vous récupérez les fonds, soit vous n’atteignez pas votre objectif et les contributeurs sont remboursés. Vous pouvez généralement proposez des contreparties aux participants selon le montant de leur don.

Il ne faut pas confondre crowdfunding et crowdsourcing. En parlant de crowdsourcing, on parle de production participative. Le crowdsourcing, c’est en fait l’utilisation des compétences, des savoirs-faire, des connaissance et de l’intelligence collective. Le crowdfunding, lui, ne concerne que le financement.

 

 

Comment planifier sa campagne Crowdfunding


 

Sélectionner sa plateforme de crowdfunding:

Il en existe des dizaines. Il est important d’étudier leur audience et leur fonctionnement pour choisir la plateforme de crowdfunding la plus adaptée à son projet, ses valeurs, son image et sa cible.

Pour cela, il n’y a pas de mystères. Vous devez arpenter les différentes plateformes, analyser les projets en cours et les contributions. Penchez-vous également sur la concurrence: quels sont leurs résultats ? comment se comportent les contributeurs à leur égard ? La plateforme est-elle trop concurrentielle ou au contraire pas assez ?

Vous trouverez ci-dessous une liste des principales plateformes de crowdfunding à votre disposition:

  • MyMajorCompany : le plus ancien sur le territoire français. A sa création, en 2007, MyMajorCompany était spécialisé dans le financement participatif de projets artistiques. Grégoire et Joyce Jonathan sont deux artistes propulsées sur le devant de la scène grâce à cette plateforme. Depuis 2012, MyMajorCompany s’ouvre au financement participatif de tous types de projets.
  • KissKissBankBank : fondé en France en 2009, KissKissBankBank doit son nom au film Kiss Kiss Bang Bang. La plateforme compte aujourd’hui plus de 300 000 inscrits et a collecté plus de 8 millions de dons en 2013.
  • Ulule : cette plateforme de crowdfunding a été créée en France en 2010. Ulule est avec KissKissBankBank un des leaders européens du financement participatif. Ulule compte plus de 400 000 membres et a collecté plus de 13 millions d’euros de dons depuis sa création.
  • Kickstarter : c’est le leader américain. Créé en 2009, Kickstarter a levé plus de 480 millions de dollars en 2013 par l’intermédiaire de 3 millions de contributeurs. Si votre projet est international, c’est sans doute la plateforme de crowdfunding à utiliser.

Il existe des dizaines de sites de crowdfunding disponibles en France. Zenteprendre, Notrepetiteentreprise et Reservoirfunds sont par exemple spécialisés dans la création d’entreprises.

 

Etablir un plan marketing  

Comme tout événement, une opération de crowdfunding demande l’élaboration d’une stratégie et d’un plan marketing. Créer une campagne de crowdfunding n’est pas suffisant.

Vous allez devoir communiquer sur votre idée, sur votre projet, pour convaincre votre cible de passer à l’action en vous faisant un don. Une véritable opération séduction commence alors.

Pour atteindre votre cible, vous allez devoir avant tout déterminer les plateformes où vous pourrez la toucher: quels réseaux sociaux fréquent-ils ? Fréquent-ils également d’autres médias sociaux comme les blogs ou les forums ?

Pour vous aider dans cette tâche, je vous recommande cette lecture: Les différentes typologies d’internautes et de consommateurs.

Une fois que vous aurez déterminé les médias sociaux à intégrer à votre plan marketing, vous allez devoir définir le contenu à créer et partager pour faire passer votre message.

Que recherche votre cible ? Un contenu doit informer, apprendre, cultiver ou divertir. A vous de déterminer la vocation de votre contenu en fonction de votre objectif, de votre idée et de votre cible.

Pour créer votre contenu, je vous conseille de vous reposer sur ce tableau périodique du marketing de contenu dans lequel vous retrouverez tous les éléments à considérer dans votre stratégie:

 

Le tableau périodique du marketing de contenu

 

Une stratégie d’influence 

Votre idée est nouvelle, elle sort des sentiers battus ? On ne peut pas dire que vous jouissiez d’une notoriété exceptionnelle ? Vous allez devoir mettre en place une véritable stratégie d’influence.

Avant tout, vous devez déterminer qui sont les influenceurs dans votre domaine: les blogueurs bien entendu, mais également les membres influents sur les réseaux sociaux fréquentés par votre cible. Les journalistes sont également à considérer comme des influenceurs.

Une fois que vous aurez listé ces influenceurs, vous allez devoir leur envoyer un dossier de presse complet présentant votre idée et votre démarche. Pourquoi organisez-vous une campagne de crowdfunding ? Qu’apporte votre idée ? Pourquoi faîtes-vous appel à la personne que vous sollicitez ?

Le dossier de presse doit être suffisamment personnalisé pour que l’influenceur s’y intéresse. Je ne suis pas le plus grand des influenceurs et pourtant, il ne se passe pas une journée sans que je reçoive des demandes de mise en avant quelconque. Alors imaginez les plus influents ?

Proposez également aux influenceurs de tester en avant-première votre produit, c’est toujours un plus et ils en sont généralement friands.

L’intérêt de cette démarche est de faire promouvoir votre campagne de crowdfunding par des personnes bénéficiant d’une audience significative.

 

Créer une communauté, nouer des liens avec les internautes

Pour réussir sa campagne de crowdfunding, il est indispensable de placer l’internaute cible au centre de sa stratégie. Vous devez l’intégrer à votre campagne, à votre projet. Il doit s’en sentir partie prenante. N’oubliez pas, on parle de financement participatif !

Pour cela, vous devez rester à l’écoute de votre cible. Il est important de mettre en place une veille vous permettant d’analyser tout ce qui est dit autour de votre campagne de crowdfunding et donc de votre idée. Non seulement cela vous aidera à réussir votre campagne de crowdfunding mais cela vous permettra aussi d’en savoir plus sur votre idée et pourquoi pas de l’améliorer ! Pourquoi ne pas créer un hashtag qui vous permettra de suivre facilement les discussions sur les réseaux sociaux ?

Il ne suffit pas d’écouter votre cible, il faut la comprendre et lui répondre. Vous devez instaurer une relation durable avec votre cible. Votre histoire ne s’arrête pas à l’opération de crowdfunding. Derrière, vous devrez vendre votre idée et tout faire pour pérenniser votre projet. Et ça commence maintenant !

Votre campagne de crowdfunding est la première occasion de vous confronter à la clientèle.

 

Prévoir les coûts

Cela peut paraître paradoxal au premier abord. Et pourtant. Une campagne de crowdfunding nécessite un minimum d’investissement financier. Avant de créer votre campagne, vous allez devoir mettre en place un plan de financement recensant tous les coûts que celle-ci va engendrer: les coûts de communication, les contreparties, les coûts logistiques… De plus, généralement, les plateformes de crowdfunding prennent une commission sur vos dons. C’est également à intégrer à votre plan de financement.

 

Comment créer sa campagne Crowdfunding


Comment rédiger son annonce de Crowdfunding

Une campagne de crowdfunding c’est: un projet, un objectif, une description et des récompenses

Maintenant que votre stratégie a été pensée dans les moindres détails, vous pouvez passer à la création de votre campagne de crowdfunding. Pour cela, il y a 2 points clés:

La description

La création de votre campagne de crowdfunding commence par une description de votre idée et de votre projet. Celle-ci doit transmettre tout le potentiel de votre idée afin de susciter l’enthousiasme et l’intérêt des internautes.

Informer et expliquer

La description doit informer le contributeur potentiel sur la suite des événements. Que va devenir son don ? Pourquoi avez-vous besoin de sa contribution ? Qu’adviendront les fonds une fois réunis ? Votre description doit expliquer clairement comment seront utilisés les dons. Ils peuvent permettre de lancer la production, d’améliorer la qualité du produit, de lancer une campagne de communication…

C’est un point crucial, si l’internaute ne comprend pas votre projet, il ne vous filera pas un kopek ! L’internaute doit également être convaincu que votre projet tient la route et qu’il a toutes ses chances d’aboutir.

Les récompenses 

La grande majorité des plateformes de crowdfunding sont basées sur un système de récompenses: en fonction du montant de son don, le contributeur se voit récompensé. Bien sûr, plus le don est important, plus la récompense est intéressante.

L’intérêt ici est de faire preuve d’originalité afin d’engager le contributeur. Généralement, chaque récompense est accompagné d’un mot de remerciement personnalisé, manuscrit ou non.

Il est là aussi important de bien connaître sa cible pour lui proposer les récompenses auxquelles elle sera sensible. Un échantillon en avant-première sera souvent très apprécié, tout comme un exemplaire de votre produit personnalisé avec le nom du généreux donateur. La visite des locaux est un don également très courant.

 

En conclusion,


Une campagne de crowdfunding demande un travail de préparation considérable. Il ne suffit pas de créer un compte sur KissKissBankBank ou Kickstarter pour être certain d’obtenir la somme souhaitée. Il est nécessaire de mettre en place une stratégie qui vous garantira d’abord un minimum de visibilité à votre campagne. Vous devrez également diffuser des contenus à forte valeur ajoutée afin de convaincre votre cible de mettre la main au portefeuille.

Depuis quelques mois, on remarque que le crowdfunding n’est plus seulement utilisé pour concrétiser une idée mais également pour pérenniser un projet voire même sauver une entreprise. C’est par exemple le cas de Nice Matin qui a récemment lancé une campagne sur Ulule pour sauver sa peau…

Prestation Inbound Le Havre Rouen Caen Paris